Rôle des nectines dans la reconnaissance des cellules tumorales par les lymphocytes T yδ

par Benoît Dessarthe

Thèse de doctorat en Biologie et sciences de la santé

Sous la direction de Véronique Catros et de Olivier Toutirais.

Soutenue en 2012

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les lymphocytes T qui expriment un TCR γδ (lymphocytes T γδ) sont des lymphocytes T non conventionnels qui reconnaissent des antigènes indépendamment du CMH (complexe majeur d’histocompatibilité). Chez l’homme, la sous-population T Vγ9Vδ2, majoritaire dans le sang périphérique, joue un rôle important dans l’immunité antitumorale. Les lymphocytes T Vγ9Vδ2 reconnaissent les cellules tumorales grâce à leur TCR et/ou leurs récepteurs NK. Le travail de thèse s’est focalisé sur l’un de ces récepteurs : CRTAM et le rôle de son interaction avec son ligand Necl-2 exprimé par des cellules tumorales. Nous avons montré que les lymphocytes T Vγ9Vδ2 activés expriment CRTAM de manière transitoire. Afin d’étudier l’interaction CRTAM avec son ligand Necl-2, nous avons développé des modèles de cellules tumorales exprimant Necl-2 après transduction rétrovirale. Nous avons observé que l’interaction des lymphocytes T Vγ9Vδ2 avec des cellules tumorales Necl-2+ entraînait une diminution de l’expression de CRTAM à la surface des lymphocytes. De manière concomitante, les cellules tumorales Necl-2+ acquièrent CRTAM par un mécanisme de trogocytose. Contrairement aux lymphocytes T CD8 et les cellules NK, nous n’avons pas observé d’impact de l’interaction CRTAM/Necl-2+ sur la capacité cytotoxique et la sécrétion d’IFN-γ des lymphocytes T Vγ9Vδ2. Par contre, cette interaction induit la mort des lymphocytes T Vγ9Vδ2 par un mécanisme de type autophagique. Nos résultats suggèrent que l’expression de Necl-2 par les cellules tumorales serait un mécanisme leur permettant d’échapper à une réponse des lymphocytes T Vγ9Vδ2.

  • Titre traduit

    Role of Nectins in the recognition of tumor cells by gamma-delta T cells


  • Résumé

    T cells that express a γδ TCR (γδ T cells) are T cells that recognize non-conventional antigens independently of the MHC (major histocompatibility complex). In humans, the Vγ9Vδ2 T subpopulation that is predominant in the peripheral blood plays an important role in the anti-tumor immunity. Vγ9Vδ2 T cells recognize tumor cells through their TCR and/or their NK receptors. The work was focused on one of these receptors CRTAM and the role of its interaction with its ligand Necl-2 expressed by tumor cells. We show that CRTAM is transiently expressed in activated Vγ9Vδ2 T cells. To study the interaction of CRTAM with its ligand Necl-2, we developed models of tumor cells expressing Necl-2 after retroviral transduction. We observed that the interaction of Vγ9Vδ2 T cells with Necl-2+ tumor cells leaded to a reduction of CRTAM expression to the surface of lymphocytes. Concomitantly, Necl-2+ tumor cells acquire CRTAM through a trogocytosis mechanism. Unlike CD8 T cells and NK cells, we did not observe any impact of the CRTAM/Necl-2 interaction on the cytotoxicity and IFN-γ secretion of Vγ9Vδ2 T cells. On the other side, this interaction leads to the death of Vγ9Vδ2 T cells by a mechanism of autophagy. Our results suggest that the expression of Necl-2 by tumor cells would allow them to escape Vγ9Vδ2 T cell response.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 152-166 (246 réf.). Références bibliogr. en fin de chapitre.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 370050/2012/9/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.