Édition critique du Stabat Mater de Luigi Boccherini

par Luca Sala

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jean Gribenski.

Le président du jury était Thierry Favier.

Le jury était composé de Jean Gribenski, Christian Speck, Alban Ramaut.

Les rapporteurs étaient Yves Gerard, Rudolf Rasch.


  • Résumé

    À ce jour, on n'a encore réalisé aucune étude approfondie des sources, aucune analyse approfondie de la structure des deux versions du Stabat Mater de Boccherini (1781 et 1801). Tenter de reconstituer ce parcours complexe, éclairer le processus compositionnel de l'auteur : tel a été le but de notre recherche, constituée par le repérage, l'étude et la confrontation de toute la tradition manuscrite et imprimée relative au texte musical étudié : ont été pris en compte les manuscrits, les premières éditions, les éditions plus tardives. On a découvert trois nouveaux témoignages manuscrits, français et italien inconnus jusqu'ici. Notre travail a tout d'abord porté sur l'analyse des deux manuscrits les plus importants pour la collation critique et considérés comme autographes dans le catalogue thématique de référence (Gérard, 1969), mais dont l'authenticité devait encore être confirmée : le manuscrit de la version de 1781 [US-Wc, M.2103.3 B 65 (Case)] et l'exemplaire manuscrit de la version « réadaptée » de 1801 (I-Li, P.I. 233). On a mis l'accent sur l'expertise graphologique, en utilisant de nombreuses méthodes, très diverses, issues de recherches actuellement en cours. On a ainsi pu résoudre des problèmes d'authenticité, contribuer à corriger des fautes au sein de la littérature relative à notre sujet, redéfinir la tradition du Stabat Mater. Ce travail nous a permis de confirmer le stemma codicum de la tradition du texte et d'établir sur des bases solides une reconstruction des deux versions du Stabat, en vue de l'édition critique

  • Titre traduit

    Critical Edition of Luigi Boccherini's Stabat Mater


  • Résumé

    To date, the two versions of Boccherini's Stabat Mater (dating respectively from 1781 and 1801) have attracted neither a study of their sources, nor a detailed comparison of the two versions. The purpose of our research was to reconstruct this complex process, leading to an illumination of Boccherini's compositional process. This involved the elucidation, study and comparison of the entire history of the musical text and of its publication, via consideration of the extant manuscripts, first editions and subsequent editions. During this process we have located three new, hitherto unknown French and Italian manuscripts. Our work was initially focused on the analysis of the two most important manuscripts cited in the thematic catalogue of the works of Boccherini (Gérard, 1969) but whose authenticity had yet to be confirmed: namely the manuscript version of 1781 [US-Wc, M.2103.3 B 65 (Case)] and the manuscript copy of the version ‘rehabilitated' in 1801 (I-Li, PI 233). In our work we have prioritized the analysis of handwriting, employing various methods associated with current research. This has helped to solve problems of authenticity, to correct errors in the existing literature on this subject and to redefine the tradition surrounding the Stabat Mater. This research has allowed us to confirm the stemma codicum tradition of the text and to establish a solid foundation for a reconstruction of the two versions of Stabat, as contributions to the critical edition

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.