Territoires, pouvoirs et sociétés : La ville de Marans et son pays (1740-1789)

par Laurent Marien

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Péret et de Dominique Guillemet.


  • Résumé

    Cette recherche a pour première ambition d'identifier un pays marandais dans la seconde moitié du XVIIIe siècle à cheval sur l'Aunis et la Bas-Poitou. Il s'agit de vérifier le rayonnement de Marans, la polarisation des services et des activités par cette ville sur un arrière-pays. La démarche s'organise autour de trois pistes : la réalité d'une espace légitime ou institutionnel à partir du marquisat d'Aligre dont Marans est le siège, celle d'un espace fonctionnel vérifié à partir des activités du port de Marans, de la justice seigneuriale de Marans et de l'activité des notaires de cette ville et, finalement, d'un espace social et culturel impliquant un sentiment d'attachement territoriale de la population. Les sources fiscales et notariales sont ici au cœur de l'analyse. Le travail s'inscrit dans une réflexion plus large, dans une perspective géohistorique, sur l'organisation de l'espace et la gestation du territoire du XXIe siècle au moment où le local et l'intercommunalité sont au cœur des grandes réformes. Dans ce cadre, le Pays des aménageurs promu depuis près de vingt ans, doit être un espace de projet et présenter une cohésion géographie, culturelle, économique ou sociale à l'échelle d'un bassin de vie ou d'emploi. La confrontation des limites de la Communauté de Communes du pays marandais créée autour de Marans dans le Nord de la Charente-Maritime dans les dernières années du XXe siècle et celles du Marquisat d'Aligre dans la seconde moitié du XVIIIe siècle est en effet troublante et semble témoigner dans ce cas d'une certaine justesse de la définition du pays des aménageurs.

  • Titre traduit

    Territories, Powers and Societies. The city of Marans and her country, 1740-1789


  • Résumé

    The main objective of this research is to identify the "marandais" territory, situated both on the Aunis and the Bas-Poitou regions, starting from the arrival of a new lineage of lords – the d’Aligres – at the head of the Marans county in 1740 and of the d’Aligre marquisat from 1777, to the beginning of the revolutionary process which reallocates the deal on this territory. It seems deeply relevant to understand the way Marans and the polarization of services and activities radiate from this particular city towards the hinterland. The analysis will focus on three main points : the effective position of a legitimate or institutional dimension of the d’Aligre marquisat, Marans being its main seat ; another more functional aspect of it seen through the different activities of the Marans harbour, of the lord justice of Marans and of the various notarial deeds in this county ; and finally the social and cultural aspect one can feel through the very strong bonds the population has with their territory. Both tax and notarial resources play an invaluable and precious part in this analysis. This work takes up a larger dimension from a geohistorical point of view, studying the gestation of the 21st century territory, clearly identified by the local rules and the intercommunality being the main part of any set of reforms. In such a context, the Pays des aménageurs in the way it has been represented these last twenty years, will become a field dedicated to projects and thus present a geographical, cultural, economical and social cohesion on the scale of a life or labour pool. The confrontation of the boundaries of the Communauté de Communes of the marandais territory and the ones of the d’Aligre marquisat in the second half of the 18th century is indeed very disturbing and testifies, in the case of Marans of the relevance of the definition of the Pays des aménageurs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (993 p.)
  • Annexes : Notes bibliographiques. Tables des documents (annexes et textes)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.