Situations évaluatives menaçantes et gestion de l’attention : hypothèse de filtrage et rôle du style de traitement

par Alice Normand

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Jean-Claude Croizet.

Le président du jury était François Ric.

Le jury était composé de Jean-Claude Croizet, Olivier Corneille, Jens Forster.

Les rapporteurs étaient Pascal Huguet, Dominique Muller.


  • Résumé

    Les recherches en psychologie sociale ont mis en évidence que le caractère évaluatif d'une situation de performance influence la réussite des individus. La peur de confirmer une infériorité à un standard d'évaluation génère un inconfort psychologique et amène les individus à s'autoréguler. Cette thèse vise à comprendre à partir de quand, comment et pourquoi la situation d'évaluation détermine le fonctionnement attentionnel des individus. Nous défendons l'idée que les situations évaluatives représentent une menace pour l'image de soi et perturbent l'attention à partir du moment où les individus questionnent leurs capacités intellectuelles. Deux études démontrent qu'une situation de comparaison sociale ascendante entraine une focalisation de l'attention quand la dimension de comparaison porte sur l'intelligence. Nous postulons également que les modifications attentionnelles qui surviennent en situation évaluative se traduisent au niveau de la sélection des informations. Trois études mettent en évidence que le mécanisme de filtrage des informations est plus strict chez les participants en situation évaluative et s'établit indépendamment de phénomènes concurrents de capture attentionnelle. Enfin, nous proposons que les situations évaluatives amènent les individus à basculer dans un mode général de traitement de l'information davantage analytique. Nous faisons l'hypothèse que ce changement cognitif général qui apparaîtrait en situation évaluative est un précurseur à la mise en place de filtres attentionnels plus stricts. Trois études pointent le rôle médiateur de l'adoption d'un style de traitement analytique dans l'apparition de ces effets

  • Titre traduit

    Threatening evaluative situations and attention management : filtering hypothesis and role of processing style


  • Résumé

    Research in social psychology highlighted that the evaluative nature of performance situations influences individuals' achievement. The fear of possibly being inferior to a standard of evaluation generates psychological discomfort and leads to self-regulation. This thesis aims to understand when, how and why evaluative situations influence individuals' attentional functioning. We defend the idea that evaluative situations represent a threat to self-image and disturb attention if individuals' intellectual abilities are questioned. Two studies demonstrate that a situation of upward social comparison leads to attentional focusing when intelligence is the dimension of comparison. We also postulate that evaluative situations lead to differences in attentional filtering. Three studies show that people in evaluative situations filter more information, and that this mechanism operates independently from concurrent phenomena of attentional capture. Finally, we propose that evaluative situations lead individuals to be in a more analytical general information-processing mode. We hypothesize that this general cognitive change is a forerunner of the implementation of stricter attentional filters in evaluative settings. Three studies show that the adoption of an analytical (i.e., local) processing style mediates the effects of evaluative situations on attention. Taken together, the results support the idea that individuals' cognitive functioning is deeply influenced by characteristics of the immediate performance situation


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.