Le divorce : étude de droit comparé français et sud-coréen

par Moon Hee An

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Rivo Ratovo Andrianavalona.

Le président du jury était Gérard Mémeteau.

Le jury était composé de Rivo Ratovo Andrianavalona.

Les rapporteurs étaient Marie Lamarche, Aline Cheynet De Beaupré.


  • Résumé

    La littérature juridique nous apprend que le divorce, institution fort ancienne permettant de rompre de manière définitive et radicale le lien conjugal, est étroitement lié à l'idéologie dominante et aux fluctuations politiques du pays considéré. La comparaison des législations en matière de divorce, objet de notre étude, permet alors, d'une part, de constater que l'évolution du « droit de divorcer » est marquée par des étapes successives d'interdiction et de rétablissement du divorce aussi bien en France qu'en Corée du Sud. Le principe du « droit de divorcer » une fois admis, cette démarche comparative permet d'autre part, de découvrir que, s'agissant du « droit du divorce », le choix législatif fondamental s'articule autour de deux idées dans les deux systèmes juridiques : diversifier les cas de divorce afin de répondre à la diversité des situations de crise conjugale, et dédramatiser le divorce en incitant les époux à trouver un accord sur les conséquences du divorce. L'approche comparative révèle une fois encore que les règles aboutissent à des solutions souvent proches mais que pour y parvenir, les législateurs respectifs des deux pays ont parfois emprunté des chemins différents

  • Titre traduit

    Divorce : study of the comparative French and South Korean law


  • Résumé

    The legal literature let us know that a divorce, very old institution allowing to break the marital relation in a definitive and radical way, is closely linked to the prevailing ideology and political movements of the country. The comparison of legislations in divorce, purpose of our study, allows, on the one hand, to notice the evolution of the “right to divorce” is underlined by successive steps of prohibition of divorce and recovery both in France and in South Korea. The principle of “right to divorce” once accepted, this comparative approach allows on the other hand, to perceive that, regarding “divorce law”, the fundamental legislative choice turns on two ideas in both legal systems : diversify divorce cases to answer the diversity of a marital crisis, and not dramatize divorce encouraging spouses to reach an agreement on the consequences of divorce. The comparative approach reveals once again that the rules often lead to similar solutions but to accomplish goals, sometimes the legislators of the both countries have took different ways


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.