Infections lentivirales chez les petits ruminants domestiques : étude des relations hôte-pathogène et application en diagnostic

par Antoine Rachid

Thèse de doctorat en Biotechnologies agroalimentaires, sciences de l'aliment

Sous la direction de Stephen Valas.

Soutenue en 2012

à Poitiers .


  • Résumé

    Le terme de lentivirus des petits ruminants (SRLV) désigne deux entités virales, le CAEV et le VMV, responsables d'infections chroniques à évolution lente chez la chèvre et le mouton. La diversité des souches virales couplée à la faible barrière d'espèce constituent un problème majeur en diagnostic et représentent un risque sanitaire potentiel. Pour améliorer la connaissance des souches virales qui circulent en Europe et optimiser les outils de diagnostic, les séquences gag et env d'isolats caprins et ovins circulant en Pologne ont été caractérisées. La co-circulation de sous-types CAEV et VMV a été mise en évidence à la fois chez les chèvres et les moutons et deux nouveaux sous-types (A12 et A13) ont été identifiés. La variabilité antigénique inter- et intra-génotype a été évaluée à l'aide de tests ELISA établis sur de nouveaux antigènes recombinants multi-épitopes Gag/Env représentatifs des deux types viraux. Les résultats ont révélé que les sites antigéniques des protéines MA et CA étaient conservés entre les sous-types d'un même génotype et, à un moindre degré, entre les deux génotypes, alors que la conservation des épitopes de la SU était limitée au génotype, parfois même au sous-type viral. Le risque sanitaire associé aux transmissions inter-espèces a été appréhendé à travers une analyse comparative de paramètres virologiques et sérologiques chez des chèvres et des moutons infectés par la même souche virale. Des interactions hôte-virus spécifiques ont été mises en évidence sur le plan de l'expression du virus dans le sang périphérique, de la cinétique de la réponse immune humorale et du spectre d'activité des anticorps dirigés contre les protéines MA et CA. Sur la base des données acquises, les antigènes multi-épitopes Gag/Env ont été valorisés à travers le développement de tests ELISA de diagnostic et de sérotypage. Ces tests ont conduit à la découverte, pour la première fois, d'une forme recombinante CAEV/VMV circulante.

  • Titre traduit

    Small ruminant lentivirus infection : study of host-virus relationships and application in diagnosis


  • Résumé

    Small ruminant lentiviruses (SRLV), including CAEV and VMV, cause slow progressive diseases in sheep and goats. The viral diversity, combined with interspecies transmissions, represent a diagnostic drawback and a potential sanitary issue. In order to gain a better understanding of viral strains circulating in Europe and to improve diagnostic tools, gag and env sequences of ovine and caprine isolates from Poland were characterized. The cocirculation of CAEV and VMV subtypes was reported in both sheep and goats, and two new subtypes, designated A12 and A13, were identified. The antigenic variability among SRLV strains was assessed by ELISA using new Gag/Env multi-epitope recombinant antigens representative of CAEV and VMV strains. The results revealed that antigenic sites of the MA and CA proteins were conserved among subtypes within the same genotype, and to a lesser extent between the two genotypes, whereas conservation of SU epitopes was restricted to strains belonging to either the same genotype or subtype. The risk assessment associated with interspecies transmissions of SRLV was carried out by a comparative analysis of virological and serological features in sheep and goats infected with the same viral variant. Specific hostvirus interactions were found in sheep and goats, including virus replication in blood, kinetic of humoral immune response, and pattern of antibody reactivity towards the MA and CA proteins. On the basis of these data, the Gag/Env multi-epitope recombinant antigens were used to establish ELISA tests for diagnostic and epidemiological purposes. Field application of these tests revealed, for the first time, the circulation of a CAEV/VMV recombinant form.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (174 f.)
  • Annexes : 444 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.