Territoires et conditions de vie : santé des femmes et des enfants dans trois quartiers squattés de la ville d’El-Mina, Liban-Nord

par Alissar Elias

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jeanne-Marie Amat-Roze.

Le président du jury était Sylvia Chiffoleau.

Le jury était composé de Jeanne-Marie Amat-Roze, Liliane Buccianti-Barakat, Hélène Charreire.

Les rapporteurs étaient Fouad Ziade.


  • Résumé

    Hay El-Tanak, Haouch et El-Masaken El-Chaabiyah sont trois quartiers squattés localisés dans la ville d'El-Mina, au nord du Liban. Cette ville côtière de forme péninsulaire fait partie de l'union d'Al-Fayhaa dont la municipalité principale est Tripoli. Les territoires squattés sont illicitement édifiés sur des terrains privés et prennent aussi la forme de bâtiments occupés par des ménages ne disposant d'aucun titre juridique. Les populations résidant dans ces territoires, dont le plus ancien date du début du 19ème siècle, souffrent d'aléas naturels et anthropiques dont les criticités sont distinctes au sein de chaque quartier. Face à ces vulnérabilités, les projets d'amélioration des conditions de vie demeurent très rares. Cette situation de précarité a suscité des questions sur le profil de santé des habitants. Ainsi, cette étude a été effectuée à une échelle ponctuelle et fine de ces quartiers favorisant l'exploration du profil de santé des femmes au cours de la phase périnatale et des enfants jusqu'à l'âge de cinq ans. Loin des caractéristiques intrinsèques des quartiers informels, le contexte géographique externe joue-t-il un rôle dans l'état de santé de ces habitants ? Existe-t-il une influence du système de soin de la ville et quels sont les autres acteurs urbains dont dépend l'état de santé actuel ?Par conséquent, une combinaison de méthodes d'analyse statistique et spatiale a été adoptée afin de répondre à la problématique posée. L'hypothèse relevée dans cette étude a été vérifiée en mettant en évidence un état de résilience partielle chez les habitants de territoires squattés de la ville malgré les aléas qui y existent. Avec le temps, les populations y résidant ont pu surmonter les hasards et acquérir des pratiques protectrices. Ainsi, au cours de la phase périnatale une grande proportion des femmes suit leur grossesse le fait qui a minimisé les complications comme les naissances prématurées, les accouchements difficiles et les mortalités néonatales précoces. En effet, les femmes priorisent la qualité de soin et les structures spécialisées au cours de cette période. Ces pratiques sont soutenues par l'offre multiple et la prise en charge des soins existant dans la ville d'El-Mina et de Tripoli dont les tissus urbains ont fini par se joindre. Plusieurs acteurs urbains contribuent dans la facilitation de l'accessibilité au soin dont les dispensaires, les hôpitaux, les médecins spécialistes, les organisations non gouvernementales, les associations caritatives religieuses et politiques. Cependant, pour les enfants âgés de moins de cinq ans, les résultats ont montré des prévalences élevées d'infections diarrhéiques, de fièvre et de toux. Les diarrhées accompagnées de fièvre sont corrélées à la qualité de l'eau consommée dans les quartiers squattés. Cette tranche d'âge souffre aussi de retards de vaccination. En fait, les mères rencontrées dans ces quartiers recherchent l'offre la moins chère pour avoir recours au soin de leurs enfants. Les disparités dans la forme et les niveaux de vulnérabilités entre les trois quartiers ciblés n'ont pas provoqué des différences significatives dans les prévalences des indicateurs de santé. De même, cette étude témoigne d'une plus-value apportée par la géographie dans l'évaluation de la santé des plus démunis de la société. L'exploration du rôle des acteurs urbains externes aux zones informelles et facilitant le recours au soin a aidé dans l'explication du profil de santé déclaré. Cependant, cette approche demeure qualitative et recommande le développement d'un système d'information géocodé et standardisé dirigé par le ministère de santé publique dans tous les centres de soin opérant au Liban

  • Titre traduit

    Territories and living conditions : health of women and children in three squatter settlements of El-Mina city, Northern Lebanon


  • Résumé

    Hay El-Tanak, Haouch and El-Masaken El-Chaabiyah are three squatter settlements located in El-Mina city, Northern Lebanon and dating back to the beginning of the 20th century. This costal city, taking a peninsular form, is part of Al-Fayhaa Federation of Municipalities headed by Tripoli municipality. Squatter territories targeted in this study include settlements illicitly built on private lands and buildings occupied by households with no tenure rights. Populations residing in these territories suffer from nature and anthropogenic hazards which criticality varies in each settlement. Despite these vulnerabilities, upgrading projects of living conditions remain very rare. This precarious situation aroused many questions about the inhabitants' health profile. Therefore, the current research is realized on a punctual small scale of these settlements favoring the exploration of women's health profile during « perinatal » phase and children's health status until the age of five. Away from internal characteristics of informal settlements, does the external geographic context play a role in the health status of these populations? Is there any impact of the health care system of the city and what are the other urban actors influencing the actual health status of the inhabitants of squatter settlements? Consequently, a combination of statistical and spatial analyses methods are adopted in order to address the health profile of women and children. The hypothesis raised in this study was verified in bringing out a partial resilience situation of the inhabitants of the squatter settlements in spite of the existing hazards. Over time, the populations targeted could overcome the danger by acquiring protective behaviors. Therefore, during the “perinatal” phase a big proportion of women interviewed declared a regular monitoring of their pregnancy the fact that decreased the complications like premature births, complicated delivery, and early neonatal mortality. In fact, women living in these settlements prioritize the quality of care and specialized health centers during the “perinatal” period. These practices are supported by the multiple health offers and the financial aid existing in the cities of Tripoli and El-Mina. Many urban actors participate in facilitating the accessibility to health care including dispensaries, hospitals, doctors, non-governmental organizations, charity religious and political associations. However, for children under five, results showed that diarrhea, cough and fever infections marked high prevalence. Diarrhea accompanied with fever is correlated to the quality of water consumed in the three squatter settlements. In addition, this category of age suffers from delays in the immunization calendar. In fact, mothers met in these settlements search for the less expensive offer when it comes for their children's health care. Disparities between the settlements' urban form and levels of vulnerability didn't lead to significant statistical differences in the prevalence of health indicators amongst their inhabitants. As well, this study witnesses an added-value brought by geography in the evaluation of marginalized populations' health. The exploration of the role of urban actors facilitating the health care use helped in the explanation of declared health profile. Nevertheless, this approach remains qualitative and recommends the development of a geocoded and standardized information system managed by the ministry of public health in all the health care centers operating in Lebanon

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.