Diversité et gouvernance des entreprises : contribution à la question de la représentativité des femmes dans les instances de gouvernance et ses enjeux

par Mamadou Toe

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Nathalie Mourgues.

Soutenue le 22-03-2012

à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisation, Marchés, Institutions , en partenariat avec Institut de recherche en gestion (Créteil) (laboratoire) .

Le président du jury était Peter Wirtz.

Le jury était composé de Nathalie Mourgues, Gérard Charreaux, Frédérique Pigeyre.

Les rapporteurs étaient Hélène Rainelli-Weiss, Alain Schatt.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les déterminants et les enjeux de la diversité du genre dans la composition des instances de gouvernance d'entreprise. Elle a pour objectif de contribuer au débat sur la féminisation du conseil d'administration, mettant en perspective les discussions en cours sur les enjeux économiques de la diversité du genre. Au regard des réflexions théoriques, actuelles ou plus anciennes, sur le rôle et la composition du conseil d'administration dans le processus de création de valeur, la thèse explore les dimensions relatives aux apports de compétences, au processus d'apprentissage organisationnel et à la capacité d'innovation. Les recherches menées corroborent, en particulier, la plausibilité de la thèse du "business case". Les résultats montrent clairement que la féminisation des instances de gouvernance est porteuse d'enjeux économiques et managériaux. Ils soulignent que la féminisation apporte des compétences distinctives au conseil d'administration, qu'elle participe favorablement à la bonne gouvernance, porteuse d'avantages compétitifs, et que le marché financier encourage l'intégration des femmes au conseil d'administration des entreprises. Ainsi, la thèse conclut que les entreprises tirent un apport net à envisager des mesures de féminisation de leurs instances de gouvernance. Toutefois, la prudence s'impose dans le parti pris de systématiser le recours à la diversité du genre au conseil d'administration comme un moyen de performance incontournable.

  • Titre traduit

    Diversity and corporate governance : A contribution to the debate and issues of women’s representation in corporate governance structures


  • Résumé

    This thesis investigates the determinants and issues of gender diversity in the composition of corporate governance structures. The thesis aims at contributing to the debate on the feminization of corporate governance structures. It puts into perspective the ongoing debates on the economic value-added of gender diversity in corporate board of directors. Under the current discussions on the role and composition of corporate board in value creation, this thesis focuses on aspects related to competencies, and learning and innovation capacity. The research shows, in particular, the plausibility of the business case theory. The results clearly show that the feminization of corporate governance structures involve economic and managerial concerns. They stress that feminization brings distinctive expertise to corporate board of directors. It participates positively in good governance and as a result, carries out a competitive advantage for companies. In addition, financial market encourages the integration of women in corporate Board of Directors. Although the results call for caution in imposing bias gender diversity in corporate boards as an essential means of performance, the thesis concludes that companies must consider measures of feminization of their governing structures.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.