Optimalité de la Zone Euro?

par Haja Mirana Razanamparany

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Adair.

Soutenue le 19-01-2012

à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec ERUDITE - Equipe de Recherche sur l'Utilisation des Données Individuelles Temporelles en Economie (laboratoire) .

Le président du jury était François Legendre.

Le jury était composé de Philippe Adair, Olivier Damette.

Les rapporteurs étaient Mathilde Maurel, Laurent Ferrara.


  • Résumé

    La thèse examine l'optimalité de la Zone Euro une vingtaine d'années après le débat entre la Commission Européenne puis Frankel et Rose (1998) et Krugman (1993). Elle porte principalement sur les membres fondateurs (1980-2010), et s'intéresse secondairement à l'élargissement de la zone monétaire aux PECO. Elle retient un critère transversal d'analyse: la convergence des cycles économiques des pays membres évoqué dès Mundell (1961). L'analyse de la convergence des cycles (corrélation) et des chocs (modèle SVAR) est complétée par celle des déterminants de la première faite à l'aide de modèles à équations simultanées et de modèles dynamiques sur données de panel, ceci afin de répondre à la question de l'endogénéité des critères d'optimalité et ses conditions de réalisation. Enfin, le cas des biens non échangeables mérite d'être étudié à la lumière des caractéristiques de la crise économique de 2007-2008 qui a fortement touché les pays membres en rattrapage. L'analyse de la synchronisation des cycles immobiliers tient compte des caractéristiques particulières du secteur immobilier. La zone montre des divergences qui s'accentuent à nouveau avec la crise actuelle qui met en cause la viabilité de la monnaie unique ainsi que l'optimalité de la zone monétaire.

  • Titre traduit

    Optimality of the Euro Zone?


  • Résumé

    We examine the optimality of the euro zone two decades after the debate between the European Commission and Frankel and Rose (1998) versus Krugman (1993). The study focuses on the founding members between 1980 and 2010, and it also deals with the expansion of the currency area to CEECs. We retain a main convergence criterion through the analysis: the convergence of business cycles in member countries [Mundell (1961)]. The analysis of the convergence of cycles (with their bilateral correlations) and shocks at their origin (using a SVAR model) is completed by the study of its determinants (using simultaneous equations models and dynamic panel models). We then address the issue of endogeneity of the optimality criteria and its conditions of realization. Finally, the case of the real estate sector deserves to be studied in light of the characteristics of the economic crisis of 2007 - 2008 which has greatly affected catching up members. The analysis of the housing cycles takes also into account the specific characteristics of the housing sector. The area displays differences that are growing again with the crisis and calls upon the viability of the Euro Zone and the optimal currency area.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.