Le compagnonnage et l’apprentissage coopératif comme principes et bases de formation des enseignants au Burkina Faso

par Théodul Sankara

Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation

Sous la direction de Marcel Pariat.


  • Résumé

    Mon travail s'inscrit dans une problématique de la formation continue des enseignants du secondaire et revêt un enjeu double: comment engager les enseignants sur la voie de la réflexivité ? Peut-on vraiment former des enseignants sur la base de la réciprocité formative et du compagnonnage ? Interroger les pratiques de formation pour la mise en place d’un nouveau dispositif de professionnalisation des enseignants au Burkina Faso semble nécessaire dans un contexte de mutations plurielles. Les professionnels de l’enseignement secondaire sont confrontés à de multiples questions sur leur public, leur métier, leurs objectifs et leurs missions. Les situations complexes d’exercice du métier exigent des changements dans le processus formatif pour une meilleure appropriation de l’environnement professionnel. Ceci en développant des types de relations mutuelles, en rapport à autrui et aux savoirs enseignants. L'objectif de ma recherche est d’une part de proposer à partir des concepts d’apprentissage coopératif et celui de compagnonnage un dispositif de formation qui favoriserait son accès à un plus grand nombre d’enseignants et d'autre part comment, selon un point de vue sociologique, les enseignants en situation de groupe, construisent une coopération en termes d'attitudes et de savoirs.

  • Titre traduit

    The fellowship and cooperative learning as principles and bases of teacher training in Burkina Faso


  • Résumé

    Pas de résumé anglais

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.