La fiction romanesque de la postmodernité et ses labyrinthes : l’exemple des textes d’Alain Robbe-Grillet (France, 1922-2008), de Juan José Saer (Argentine, 1937-2005) et de Boubacar Boris (Sénégal, 1946-)

par Dacharly Mapangou

Thèse de doctorat en Langue et Littérature Françaises

Sous la direction de Papa Samba Diop.

Soutenue le 04-12-2012

à Paris Est , dans le cadre de Ecole doctorale Cultures et Sociétés (Créteil) , en partenariat avec Lettres, Idées, Savoirs (Créteil) (laboratoire) et de Lettres, Idées, Savoir (laboratoire) .

Le président du jury était Juliette Vion-Dury.

Le jury était composé de Papa Samba Diop.

Les rapporteurs étaient Steeve Robert Renombo.


  • Résumé

    Cette étude répond à l’intitulé suivant : La fiction romanesque de la postmodernité et ses labyrinthes. L’exemple des textes d’Alain Robbe-Grillet (France, 1922-2008), de Juan José Saer (Argentine, 1937-2005) et de Boubacar Boris Diop (Sénégal, 1947-). Elle se propose de cerner, sous l’autorité méthodologique de la poétique textuelle, les diverses modalités par lesquelles le motif du labyrinthe s’impose comme substrat privilégié de la poétique du récit chez trois écrivains appartenant à des aires linguistiques et culturelles différentes. Le choix et l’examen des textes de ces trois écrivains reposent sur la volonté de montrer le déploiement de ce motif dans l’organisation interne de la fiction romanesque postmoderne. En effet, intégré dans la dynamique interne de l’oeuvre de manière très diversifiée, le motif du labyrinthe surgit dans toutes les problématiques qui traversent l’écriture romanesque postmoderne. Par commodité méthodologique et rigueur scientifique, cette étude se déploie suivant trois axes complémentaires. Tandis que le premier qui s’intitule « Le labyrinthe comme invariant obsessionnel de la fiction romanesque de la postmodernité » s’attache à faire ressortir les diverses facettes sous lesquelles ce motif se déploie dans la dynamique textuelle du récit fictionnel postmoderne ; le deuxième qui a pour titre « Le labyrinthe comme modalité constitutive de la narrativité du récit : la fiction romanesque de la postmodernité à l’épreuve de la discontinuité », s’attèle quant à lui, à examiner en quoi ce motif participe d’un projet d’écriture qui revendique la discontinuité comme principe narratif ; enfin, le troisième qui a pour intitulé « Le labyrinthe comme modalité caractéristique de l’interdiscursivité et de l’intergénéricité de la dynamique textuelle : la fiction romanesque de la postmodernité à l’épreuve de la polyphonie », entreprend pour sa part de démontrer en quoi ce motif est constitutif de la polyphonie qui gouverne la dynamique textuelle du récit fictionnel postmoderne.


  • Résumé

    This study answers the following title: Romantic fiction of postmodernity and its mazes. The example of the texts of Alain Robbe-Grillet (France, 1922-2008), of Juan José Saer (Argentina, 1937-2005) and of Boubacar Boris Diop (Senegal, 1947-). It intends to identify, under authority methodological of poetic text the various modalities by which the pattern of the labyrinth becomes established as privileged substrate of the poetic narrative in three writers belonging to different linguistic and cultural areas. The choice and examination of the texts of these three writers rest on the will to show the deployment of this pattern in the internal organization of the postmodern romantic fiction. Indeed, integrated in the internal dynamic of writing in a very diversified way, the pattern of the maze appears in all the problems which cross the romantic writing. For methodological convenience and scientific rigour, this study deploys according to three complementary axes. While the first is entitled "The labyrinth as obsessive invariant of the romantic fiction of postmodernity" sets out to bring out the different aspects in which this pattern unfolds in dynamic textual postmodern fictional narrative, the second which is entitled "The labyrinth as constitutive modality of the narrativity of the story : romantic fiction of postmodernity to the test of discontinuity", gets down to examine how this pattern is part of a writing project that claims the discontinuity principle as narrative, and the third which is entitled "The labyrinth as a characteristic modality of interdiscursivity and intergenericity textual dynamic : romantic fiction of postmodernity to the test of polyphony" undertakes to show how this pattern is constitutive of polyphony which governs the dynamic of textual postmodern fictional narrative.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.