Aspect des échanges franco-coréens : la réception de la littérature romantique et les traductions du "Rouge et le Noir"

par Mi-Hwa Chu

Thèse de doctorat en Langue et Littérature Françaises

Sous la direction de Francis Claudon.

Soutenue le 21-12-2012

à Paris Est , dans le cadre de Ecole doctorale Cultures et Sociétés (Créteil) , en partenariat avec Lettres, Idées, Savoirs (Créteil) (laboratoire) et de Lettres, Idées, Savoir (laboratoire) .

Le président du jury était Thanh-Vân Ton-That.

Le jury était composé de Francis Claudon, Evelyne Cherel-Riquier.

Les rapporteurs étaient Robert Smadja, Andrée Mansau, Philippe Goudey.


  • Résumé

    Le présent travail intitulé «Aspect des échanges franco – coréens : la réception de la littérature romantique et les traductions du Rouge et le Noir » témoigne de l’existence d’ un réel échange culturel entre Coréens et Français ; il veut rapprocher la culture, la littérature des deux pays autour de quelques traductions. Le but est ici de démontrer les divergences de sens entre littérature romantique française et coréenne.Le romantisme coréen commence avec un siècle de retard sur le romantisme français ce qui explique des différences importantes avec le romantisme français. D’après nos recherches, nous voyons que les déterminants et les effets du romantisme coréen sont différents de ceux du romantisme français. D’ailleurs, le romantisme est introduit en Corée sous l’occupation japonaise, son contenu dépendait donc d’interprétations japonaises préexistantes et ne pouvait pas avoir le même aspect qu’en France.Ainsi, les fondements du romantisme coréen ne correspondent pas à un rejet du style classique comme ce fut le cas en France. Néanmoins, les Coréens ont adapté ce mouvement littéraire à leur manière surtout quant à la psychologie et aux procédés d’écriture. Il ne s’agissait donc pas d’une création pure et simple mais plutôt d’un processus de réception, d’adaptation et de réutilisation d’un mouvement littéraire étranger : le romantisme français.La Corée, se situant, géographiquement et culturellement aussi bien que linguistiquement, aux antipodes de la France, la traduction d’oeuvres françaises en langue coréenne, et vice versa, pose probablement beaucoup plus de problèmes que la traduction d’oeuvres françaises en toute autre langue occidentale, a fortiori quand il s’agit de la traduction d’oeuvres coréenne en une autre langue extrême-orientale. La traduction des oeuvres romantiques françaises a connu une difficulté supplémentaire à cause des retraductions multiples imposées aux livres avant qu’ils parviennent aux lecteurs coréens sous l’occupation japonaise. Nous constatons que même les traductions directes du français en coréen ne réussissent pas toujours à rendre correctement la signification du discours littéraire. Ainsi, certains choix du traducteur ne changent pas le sens de la phrase mais ils annulent un effet stylistique important voulu par l’auteur français.Précisément, un lecteur coréen qui lit Stendhal en coréen ne comprend pas du tout le vrai Stendhal, celui du lecteur français. C’est particulièrement exact pour Le Rouge et le Noir. En effet, c’est bien connu, hors de France, la littérature française subit le prisme de la différence culturelle qui affecte le lecteur et de la traduction en cascade

  • Titre traduit

    The exchange aspect on France and South Korea : The translation of The Red and the Black (Le Rouge et le Noir) plus acceptance of romantic literature of France


  • Résumé

    This paper, The exchange aspect on France and South Korea; The translation of 「The Red and the Black (Le Rouge et le Noir)」plus acceptance of romantic literature of France, was started in order to find out exchanging the aspect of literature and culture of France. Literature, culture and translation between two countries and compared and show us the various aspects of literature of Korean and French romanticism. It is to find out what is the in common and different point of view about the Romantic movement of the two countries. The reason that it is considered to be interesting to compare with the Asian and European romanticism and they have a difference about the period of time almost one century. Started late almost one century then France, 1920’s Korean romanticism has very different aspects. The romanticism of Korea was influx through Japan under the Japanese colonial reign and showed personal, sentimental and decadent tendencies during the end of a century romanticism. The trends showed negative aspects of reality than the characteristic of romanticism early did.A situation under the Japanese colonial reign, Korean writers felt sorts of kinship at The French romanticism. The romanticism expressed freedom, youth and love under the reality of colony, but soon it changed into depression and hopelessness because of national ordeal. The indigenous feature of Romanticism was varied and accepted to us.Finally, we found the important element and the result of the romanticism of Korea have very perspective.Eventually, Korean romanticism began not a historical necessity like French romanticism, but the imitate homogeneity. So the Korean romantic movement was finished very shortly not lasting long. Another reason for the other aspects of the literary romantic movement between France and Korea is inaccurate translation.Acceptance of romantic literature of France in Korea at that time, was understood differently from the essence. Because of the regulation of Japanese though the double or triple translation.Culturally, geographically and linguistically, Korea is located in the opposite side of France. So, Korean translation of French literatures has a lot of trouble relatively than the translation in Western European languages of French literatures. It is difficult for to understand the actual Stendhal for korean readers who read literature of Stendhal in Korean. In particular, 「The Red and the Black」 of Stendhal is the one. French literatures outside of France show not only the problem of translation also f the curve about different of culture (which is called ‘prism’), which makes us understood differently


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.