Écologie, évolution et contrôle des maladies tropicales négligées

par Guilhem Rascalou

Thèse de doctorat en Écologie, évolution. Biologie théorique

Sous la direction de Sébastien Gourbière.

Soutenue en 2012

à Perpignan , dans le cadre de École doctorale Énergie environnement (Perpignan) .


  • Résumé

    Les maladies tropicales négligées sont un groupe de maladies infectieuses rencontrées surtout dans les zones rurales ou dans les zones urbaines et pauvres des pays à revenu faible et intermédiaire, et qui constituent elles-mêmes des facteurs aggravants de pauvreté. Comparés à des maladies comme le sida, la malaria et la tuberculose, l’étude et l’effort de lutte contre ces maladies infectieuses sont beaucoup moins développés en termes de fonds investis, de programmes de recherche et de politiques de santé publique. Cette thèse vise à apporter une contribution à l’étude des maladies tropicales négligées, par le biais de travaux théoriques situés à l’interface entre la modélisation et l’écologie, l’évolution et le contrôle de ces maladies. Les résultats obtenus et discutés portent plus particulièrement sur la transmission des maladies vectorielles, et sur l’évolution des macro-parasites. Cette thèse permet ainsi d’illustrer l’intérêt des approches de modélisation en recherche fondamentale pour mieux comprendre et lutter contre ce groupe de maladies infectieuses, des maladies qui chaque année affectent encore des centaines de millions de personnes à travers le monde.

  • Titre traduit

    Ecology, evolution and control of neglected tropical diseases


  • Résumé

    Neglected tropical diseases are a group of infectious diseases affecting more especially rural or poor urban areas in low and intermediate income countries, and contribute to increased poverty. Compared to diseases such as HIV/aids, malaria and tuberculosis, the studies and the struggle effort against these diseases are much less developed in terms of invested funds, research programs and public health policy. This thesis aims to contribute to the study of neglected tropical diseases, through theoretical works positioned at the interface between modelling and the ecology, evolution and control of these diseases. The results obtained and discussed focus more particularly on the transmission of vector-borne diseases, and on the evolution of macro-parasites. This thesis illustrates the interest of modelling approaches in fundamental research in order to improve the understanding and struggle against this group of infectious diseases, which still affect hundreds of millions of people in the world every year.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (158 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2012 RAS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.