Étude de la variabilité phénotypique, sous influence environnementale, chez Schistosoma mansoni, parasite de l'homme : implication de l'épigénome par une approche globale

par Julie M. J. Lepesant

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Christoph Grunau.

Soutenue en 2012

à Perpignan , dans le cadre de École doctorale Énergie environnement (Perpignan) .

Le jury était composé de Ana Rivero, Guillaume Mitta.

Les rapporteurs étaient Cristina Vieira-Heddi, Christoph Grevelding.

  • Titre traduit

    The study of phenotypic varaibility, under environmental influence, of Schistosoma mansoni, a human parasite : epigenome implication by a global approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (283 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 167-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2012 LEP
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.