Caractéristiques de la fluorescence des eaux du fleuve côtier Têt (Pyrénées-Orientales) en relation avec la matière organique naturelle du bassin versant : utilisation de l'algorithme PARAFAC

par Abed Hammou

Thèse de doctorat en Océanographie

Sous la direction de Florence Vouve.

Soutenue en 2012

à Perpignan , dans le cadre de École doctorale Énergie environnement (Perpignan) .


  • Résumé

    Les substances dissoutes des eaux du fleuve côtier "la Têt" (Pyrénées-Orientales) ont été étudiées par la méthode de fluorescence grâce à l'établissement de matrices d'excitation et d'émission de fluorescence (MEEF). Dans les MEEF de ces eaux, on constate la présence constante des substances naturelles de nature humique : substances humiques (SH). Les caractéristiques spectrales de ces SH dans l'eau ont été comparées à celles des SH extraites des sols du bassin versant et des sédiments du fleuve. Ces SH ont fait l'objet d'un fractionnement physique selon la définition classique des deux constituants principaux : acides humiques (AH) et acides fulviques (AF). Les caractéristiques spectrales de ces fractions ont été analysées à partir des MEEF qui ont été traitées par l'algorithme PARAFAC. La décomposition par cet algorithme des MEEF dans ces fractions a permis de mettre en évidence quatre fluorophores distincts avec leurs spectres d'excitation et d'émission caractéristiques : fluorophore pré-Humique, fluorophore Fulvique, fluorophore Intermixtum, fluorophore Humique. Les méthodes de résolution de spectres conventionnelles ne permettent pas d'isoler ces spectres d'excitation et d'émission caractéristiques. A ces quatre fluorophores spécifiques des substances humiques, s'ajoutent les fluorophores allochtones du Tryptophane d'origine essentiellement anthropique dans l'eau et des phéopigments issus des végétaux concentrés dans la fraction physique AH. D'une part, l'impact de la pollution anthropique sur le fleuve a été suivi grâce au traceur fluorescent lié à l'activité humaine : le tryptophane. La quantification de ce composé a permis d'évaluer la contrainte des rejets de station d'épuration sur le fleuve et l'efficacité du traitement des eaux usées. D'autre part, le traitement PARAFAC a permis d'évaluer la répartition des quatre fluorophores dans chaque fraction physique des compartiments du continuum sols, eau et sédiments.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (271 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. p. 141-154

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2012 HAM

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 12 PERP 1119
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.