Les transferts de fonds au pakistan : leur nature, leurs déterminants et leurs impacts économiques

par Mazhar Yasin Mughal

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Le Cacheux.

Soutenue le 06-12-2012

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    Le Pakistan fait partie des dix grands pays qui reçoivent des transferts de fonds des immigrés. Les transferts de fonds qui arrivent dans le pays dépassent les autres flux publics ou privés. Dans cette étude, nous analysons quelques aspects de ces transferts de fonds, en ce qui concerne leur nature, leurs causes ainsi que leurs conséquences. Nos résultats montrent qu’ils constituent un flux relativement stable. Ils sont envoyés particulièrement pour des raisons altruistes. Les transferts réagissent également aux conditions des pays d’accueil des immigrés. D’ailleurs, nous constatons qu’ils diminuent l’incidence, la profondeur et la gravité de la pauvreté au Pakistan et atténuent les inégalités économiques. Néanmoins, ces flux provoquent les symptômes du syndrome hollandais et sont associés à la baisse de compétitivité. Les transferts provenant de l’étranger engendre une baisse de la participation au travail de ses bénéficiaires au Pakistan. Par conséquent leur impact global sur l’économie est mitigé. C’est pourquoi le role des transferts de fonds dans un plan pour le développement de l’économie demande une réflexion attentive. A la lumière de nos recherches, nous soulignons les defis auxquels le pays est confronté en raison des flux incessants des transferts de fonds. Nous suggérons donc quelques mesures qui permettent d’optimiser leurs bienfaits et éviter les effets néfastes.

  • Titre traduit

    Remittance inflows to Pakistan : nature, determinants and economic impacts


  • Résumé

    Pakistan is one of the major remittance-receiving countries. Foreign remittances to the country exceed other public and private financial inflows. In this study, we examine some aspects pertaining to the nature, causes and consequences of migrant remittances. We find that remittances to Pakistan are relatively stable, and are motivated by mainly altruistic reasons. They also respond to host-country economic conditions. They also appear to lower the incidence, depth and severity of poverty in the country, and reduce economic inequality. However, remittances induce symptoms of Dutch disease in the economy, and are associated with falling trade competitiveness. Moreover, foreign remittances lead to a reduction in labour participation among the recipients. As a result, their over all influence on Pakistan’s economy is a mixed one, and their use as a part of the country’s development plans requires careful thinking. In the light of our findings, we highlight the challenges the country faces from sustained large inflows of remittances and suggest the measures which could maximize their beneficial impacts and avoid the pernicious ones.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Droit et Sciences économiques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.