Le château d'Abbadia à Hendaye : le monument idéal d'Antoine d'Abbadie

par Viviane Delpech

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Dominique Dussol.


  • Résumé

    De retour de ses voyages en Ethiopie, l’explorateur scientifique basco-irlandais, Antoine d’Abbadie, fit appel, en 1864, à l’architecte Eugène-E. Viollet-le-Duc pour édifier sa demeure. Le restaurateur de Notre-Dame de Paris et son collaborateur, Edmond Duthoit, qui fut en charge du suivi du chantier et de la décoration, proposèrent une œuvre originale, voire délirante, rare par son homogénéité stylistique et à l’image des goûts éclectiques de son commanditaire et de son épouse. Pour la construction du château d’Abbadia, ils puisèrent dans des sources d’inspiration associant le Moyen Age, la science, la religion, l’Orient et l’Ethiopie, composant dès lors un véritable métissage artistique. Cette thèse s’intéresse non seulement aux modes d’expression de ces influences, mais elle tente également d’explorer les motivations, les significations et la raison d’être d’une telle mixité sur le plan historique et social. La masse des archives permit, enfin, de mettre en lumière l’important réseau des acteurs, notamment des artistes et artisans renommés, qui participèrent à la construction d’Abbadia. L’étude de cette singulière demeure s’articule donc autour des personnalités affirmées de ses commanditaires tout en resituant le château au sein de l’histoire de l’art et de l’architecture du XIXe siècle.

  • Titre traduit

    The château d’Abbadia in Hendaye : Antoine d’Abbadie’s ideal monument


  • Résumé

    When he came back from his travel in Ethiopia, the bask-irish scientist explorer, Antoine d’Abbadie, appealed in the architect Eugène-E. Viollet-le-Duc in 1864 in order to build his castle. Notre-Dame de Paris’ restaurator and his associate, Edmond Duthoit, in charge of the construction site and decoration, proponed an original and delirious work, rare from its stylistic homogeneity and in the image of its owner’s and his wife’s eclectic tastes. As for the château d’Abbadia’s building, they drew in several inspirations which associated Middle Ages, science, religion, Orient and Ethiopia, which therefore composed a true artistic interbreeding. This thesis consists in studying these influences’ modes of expression, and besides, it tries to explore the motivations and the meanings of such a mixity on historical and social viewpoint. At last, the massive archives permitted to highlight the important web of the actors, in particular well-known craftsmen and artists, who participated to Abbadia’s building. So the study of this singular home is built around its owner’s assertive personalities while setting the castle in 19th century’s history of art and architecture.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?