La glisse au coeur des résistances et contestations face à l’institutionnalisation des territoires du surf en Aquitaine

par Ludovic Falaix

Thèse de doctorat en Aménagement et urbanisme

Sous la direction de Vincent Vlès.

Soutenue le 06-06-2012

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    Cette recherche examine d’une part le caractère ontologique de la spatialisation des surfeurs et appréhende d’autrepart la nature des politiques publiques territorialisées en faveur du surf. Dans le cadre du rapport du surfeur à la vague, onobserve qu’à travers l’acte de glisse, les surfeurs métamorphosent le lieu et produisent leurs espaces de pratique. Ilsnourrissent ainsi le sentiment d’être-au-monde induit par l’habitabilité de la vague, la cosmogonisation de la vague. Enréhabilitant le concept d’habiter forgé par Martin Heidegger, on élabore les contours d’une géographie de l’intime penséecomme l’étude de l’espace habité afin d’envisager « la géographicité » des surfeurs, leurs « prises trajectives », leur« condition géographique ». On distingue donc les termes de lieu et d’espace en démontrant que le premier est atopique,insignifiant tandis que le second est sacralisé. On entend alors dépasser une lecture de l’espace présupposé comme déjàacquis pour l’homme et abordé comme seul support de ses spatialités. Par ailleurs, on examine comment les néoterritorialités sportives induites par la démocratisation du surf sur la côte aquitaine bouleversent la structuration des stations balnéaires fondée sur plus de deux siècles de développement touristique. Les pouvoirs publics, forts de la réhabilitation de l’image du surfeur dans le paysage médiatique, et conscients des enjeux territoriaux inhérents à la promotion de cette pratique sportive, accompagnent l’ancrage du surf et orchestrent une intégration sociospatiale du surf au sein des espaces urbains de ces stations balnéaires. Quant à l’institutionnalisation des territoires du surf, déclinée dans les outils de prospective et de planification territoriale, elle se traduit par « une mise en scène (géo-)graphique » du potentiel récréatif du littoral aquitain, une diversification de l’offre sportive au bénéfice d’un renforcement de l’attractivité touristique. Mais cette institutionnalisation des territoires du surf n’est pas sans provoquer des résistances et contestations de la part de certains surfeurs. Celles-ci, jusqu’ici présentées comme des luttes intestines et stigmatisées dans le seul champ de la déviance, sont alors présentées comme les manifestations d’un désir de préserver la dimension ontologique de l’espace-vague habité. À l’heure où le surf est mobilisé pour réenchanter le littoral aquitain, certains surfeurs, désenchantés vis-à-vis d’un tel projet de développement touristique, résistent et contestent en réponse à ce qu’ils ressentent comme une atteinte à leur existentialité.

  • Titre traduit

    Surfriding as the resistance and protest facing the institutionalization of the surfers’ territories in the Aquitaine region


  • Résumé

    This study investigates the ontological feature of the surfers’ spatialization on the one hand and, on the other hand, it endeavours to comprehend the public policies as far as surfriding is concerned. We establish that surfriding enables the surfriders to transform the place and create their own practicing spaces. Hence, they nurse their being into the world inferred by the dwellingness and the cosmogonization of the wave. By way of referring to Martin Heidegger’s concept ofdwelling, we have worked out a geography of the intimate to analyse the dwellt space. We have set apart the notions of placeand space revealing that the first term is meaningless whereas the second notion is made sacred. Moreover, this thesis examines to what extent the sport neoterritoriality induced by the surfriding democratisation on the Aquitaine coastline disrupts the seaside resorts’ organization based on more than two centuries of tourism development. The authorities promote the sociospatial integration of surfriding amidst the urban spaces of the seaside resorts. Through potentialstudy and territorial planning relating to surfriding, the authorities endeavour to strengthen the tourism attractiveness of thecoastline. Confronted with this institutionalization of their territories, some surfers have raised a protest which expresses their will to preserve the ontological dimension of the dwellt wave. While surfring is used to glorify the littoral of the Aquitaine region, some surfers, who are disillusioned by this project of tourism development, protest against what they feel like aninfringement of their existentiality.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.