Phylogénie et coévolution des Diplectanidae (Plathelminthes, Monogenea) parasites des Mérous des récifs coralliens (Perciformes, Serranidae)

par Charlotte Schoelinck

Thèse de doctorat en Diversité du Vivant

Sous la direction de Jean-Lou Justine.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .


  • Résumé

    Dans l’estimation de la biodiversité présente sur Terre et dans les Océans, les parasites constituent une boîte noire. Le nombre d’espèces de parasites incluses dans ce compartiment serait pourtant quatre fois supérieur au nombre total d’espèces libres. Pour évaluer cette diversité, nous nous sommes concentrés sur les Diplectanidae (Plathelminthes, Monogenea), ectoparasites à cycle direct, présents sur les mérous. L’échantillonnage de cette étude s’est essentiellement focalisé sur un hotspot de biodiversité, la Nouvelle-Calédonie, afin d’inclure une grande partie de la diversité parasitaire. L’échantillonnage des hôtes et de leurs parasites a ainsi permis d’augmenter les connaissances sur la biodiversité de ces parasites tout en fournissant un cadre phylogénétique pour affiner leur systématique. Afin de tester la robustesse des connaissances acquises sur la systématique de ces deux organismes basées sur l’étude d’une seule localité, l’échantillonnage a été étendu à plusieurs localités lointaines afin de vérifier si les aires de distribution des hôtes et des parasites étaient les mêmes. Cette démarche a mis en évidence que la spécificité des parasites envers leur hôte était très forte quelles que soient les localités échantillonnées. Par ailleurs, l’aire de distribution des parasites s’est révélée beaucoup plus petite que celle de l’hôte. Plus globalement, cette thèse a montré que l’estimation de la biodiversité parasitaire ne pouvait pas être une extrapolation du simple nombre d’espèces présentes dans une localité et devait prendre en compte l’aire de répartition de l’hôte mais aussi les variations du nombre d’espèces dues au gradient de diversité

  • Titre traduit

    Phylogeny and coevolution of the Diplectanidae (Platyhelminthes, Monogenea) parasites of coral reef groupers (Perciformes, Serranidae)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-206. 80 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 462
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.