Processus micro-évolutifs chez l'espèce marine invasive Crepidula fornicata

par Florentine Riquet

Thèse de doctorat en Diversité du Vivant

Sous la direction de Frédérique Viard.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .


  • Résumé

    La première partie de cette thèse visait à tester l’hypothèse de processus de sélection suite à l’introduction de C. Fornicata en dehors de son aire d’origine. Une approche par scan génomique a été menée sur 22 populations des aires d’origine et d’introduction. Une forte diversité génétique et une faible structure génétique entre les deux types d’aires indiquent une forte pression en propagules et de multiples introductions de différentes sources. Aucune signature de sélection n’a été identifiée entre aires native et introduites ; en revanche, huit locus « outliers », séparant les populations le long des côtes de la Floride, ont été identifiés, indiquant la probable évolution sur le long terme d’adaptations locales dans l’aire d’origine de la crépidule. Dans une seconde partie, les effets à une échelle locale de la dispersion naturelle et de la dérive génétique ont été analysés afin de tester l’hypothèse de « loterie familiale » (i. E. Un nombre limité de familles assure le renouvellement complet de la population), à partir d’échantillonnages répétés de différents stades du cycle de vie (adultes, larves et juvéniles) au sein de la baie de Morlaix. Les variations de composition génétique des pools larvaires et des juvéniles suggèrent une variance du succès reproducteurs des adultes. En outre, de façon inattendue, des larves et juvéniles fortement apparentés sont observés. Enfin, les tailles efficaces estimées à partir de l’analyse des juvéniles (échantillonnés durant 9 ans) sont inférieures à celle de la population in situ. Ces résultats sont en faveur de l’hypothèse de loterie familiale chez cette espèce

  • Titre traduit

    Micro-evolutionnary processes in the marine invasive species Crepidula fornicata


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 221-233. 265 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 456
  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-220413001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.