Design de nouveaux catalyseurs par incorporation d'hétéropolyanion dans une matrice mésostructurée

par Frédéric Colbeau-Justin

Thèse de doctorat en Physique et Chimie des Matériaux

Sous la direction de Clément Sanchez et de Alexandra Chaumonnot.

Soutenue en 2012

à Paris 6 en cotutelle avec l'IFP Energies Nouvelles, Solaize .

  • Titre traduit

    Design of new mesostructured catalysts via incorporation of heteropolyanions


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude décrit le développement de nouveaux catalyseurs d’hydrotraitement (HDT) et d’hydrocraquage (HCK) par couplage de la chimie sol gel au procédé aérosol. Les matériaux synthétisés sont des silices et des aluminosilicates (rapport molaire Si/Al = 12) à porosité mésostructurée, dans lesquels une phase oxométallique composée de cobalt et de molybdène est incorporée. Les synthèses ont été effectuées à partir de précurseurs inorganiques (tétraéthylorthosilicate et chlorure d’aluminium), de tensioactif Pluronic P123 ([EO]30-[PO]70-[EO]30), d’hétéropolyanions (HPA) de molybdène, de structure Keggin ([PMo12O40]3-) ou de structure Strandberg ([P2Mo5O23]6-), ainsi que d’hydroxyde de cobalt (Co(OH)2). La teneur en molybdène, la nature de l’HPA initialement utilisé et la température de calcination visant libérer la porosité, sont des paramètres qui influencent grandement la structure des matériaux. Ainsi, l’étude des propriétés texturales et structurales de la matrice par volumétrie à l’azote, SAXS, MET, ainsi que l’étude de la phase oxométallique par RMN 31P, IRTF et Raman a permis de proposer une modélisation structurale des matériaux. La structure, la dispersion ainsi que la localisation de la phase oxométallique au sein de la matrice poreuse mésostructurée est également discutée en détail. Les matériaux ont été étudiés par XPS et MET après sulfuration et les performances catalytiques en hydrogénation du toluène ont été testées. L’activité catalytique est dépendante de la morphologie des feuillets sulfure, cette dernière étant conditionnée par l’incorporation des précurseurs oxométallique dans une matrice mésostructurée

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([213] p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 146 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 372
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.