Analyse structure-fonction de la régulation du facteur d'élongation de la transcription P-TEFb par les protéines HEXIM1 et HIV-1 TAT

par Nina Verstraete

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire de la cellule

Sous la direction de Olivier Bensaude.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Structure-function analysis of the regulation of the positive transcription factor P-TEFB (CDK9/CYCT1) by HEXIM1 and HIV-1 TAT proteins


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La transcription par l’ARN Polymérase II des gènes codant pour les protéines endogènes et virales est bloquée lors d’une pause transcriptionnelle intervenant à proximité du site d’initiation. Le facteur positif d’élongation de la transcription (P-TEFb) est nécessaire pour lever cette pause ainsi que pour la maturation co-transcriptionnelle des ARN pré-messagers. L’activité du P-TEFb, composé d’une kinase (CDK9) et d’une cycline (CycT1), est elle-même finement régulée. L’association ARN/protéine entre l’ARN non-codant 7SK et la protéine HEXIM1 inhibe le P-TEFb via l’assemblage d’un large complexe inactif. Cependant, les mécanismes moléculaires conduisant à son recrutement, activation et inactivation restent mal compris. Cette thèse apporte de nouvelles informations sur l’interaction entre la CycT1 et HEXIM1. Des résidus de CycT1 nécessaires pour lier HEXIM1 ont été identifiés par mutagénèse aléatoire et crible en double-hybride inverse. Leur différent rôle sur l’activité du P-TEFb ‘cartographie’ leur impact allostérique sur CDK9 et souligne l’importance de la conformation active du P-TEFb pour lier son inhibiteur HEXIM1. De plus, les zones de contact avec HEXIM1 identifiées sur la CycT1 recouvrent partiellement la surface de contact avec la protéine Tat du VIH-1, corroborant ainsi l’interaction compétitive entre Tat et HEXIM1 pour la CycT1 observée dans d’autres études. L’identification bioinformatique d’homologues putatifs d’HEXIM1 et de l’ARN 7SK chez les nématodes est aussi abordée et il est démontré en particulier que plusieurs résidus-clés de l’interaction CycT1/HEXIM1 sont conservés chez C. Elegans, supportant ainsi l’existence d’homologues réels chez les nématodes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (246 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 217-246. 369 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 338
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.