Marqueurs diagnostiques et pronostiques dans la schizophrénie : intérêt des signes neurologiques mineurs et des marqueurs lipidiques membranaires

par Florian Ferreri

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Charles-Siegfried Peretti.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse s’inscrit dans le courant de recherches en psychiatrie pour le développement d’une médecine personnalisée dans laquelle la recherche de marqueurs cliniques, neuropsychologiques, biologiques, électrophysiologique est un enjeu majeur. Elle permet d’espérer une identification de marqueurs du risque d’apparition de la maladie, une évolution des outils diagnostiques, la découverte d’indicateurs pronostiques, d’indicateurs de réponse ou de tolérance aux traitements. Dans le champ de la schizophrénie, ces recherches questionnent la notion de prodromes et de vulnérabilité à la psychose. Nous verrons les principaux marqueurs identifiés dans la schizophrénie et détaillerons ensuite 3 recherches conduites par notre équipe sur cette thématique. Les premiers travaux concernent un marqueur cognitif attentionnel dans la maladie de Huntington notamment chez des personnes pré-symptomatique ayant un risque certain de développer la maladie (diagnostic génétique). Nos résultats montrent l’absence de différence significative entre les patients pré-Huntington et les patients atteints de maladie d’Huntington lors de la réalisation d’une tache attentionnelle. Cette atteinte, peut être conceptualisée comme un véritable marqueur de vulnérabilité à la maladie puisqu’il préexiste à la maladie, est mis en évidence précocement, est stable d'un examen à l'autre et s’articule à un modèle psychopathologique ainsi qu’avec des anomalies génétiques particulières. Les deux autres recherches présentées concernent la schizophrénie avec la recherche d’un marqueur biologique (le taux de phosphatidyléthanolamine et d’un marqueur clinique neurologique (les signes neurologique mineurs)

  • Titre traduit

    Diagnostic and prognostic markers in schizophrenia : advantage of neurological soft signs and membrane lipidic markers


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([144] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 102-113. 189 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 328
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2012 328
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.