The role of correlations and oscillations as a unified mechanism controlling persistent neural activity and working memory

par Mario Dipoppa

Thèse de doctorat en Neurosciences et Sciences Cognitives

Sous la direction de Boris Gutkin.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    ˜Le œrôle des corrélations et des oscillations comme un mécanisme unifié contrôlant l'activité neuronale persistante et la mémoire de travail


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La mémoire de travail est une fonction cognitive qui correspond à la capacité d’actualiser, de maintenir, et de manipuler la mémoire à court terme de manière rapide. Cette capacité étant limitée, un mécanisme que nous appelons le selective gating est nécessaire pour filtrer l’information non pertinente et effacer les engrammes obsolètes. Bien que des nombreux modèles aient abordé ce problème et son lien avec l’activité neuronale persistante et les oscillations neuronales, ils n’ont pas exploré le problème du selective gating. Dans cette thèse, nous développons un nouveau paradigme où oscillations neuronales et corrélations permettent de contrôler de manière flexible le fonctionnement de la mémoire de travail grâce au selective gating. Nous décrivons ici un modèle de mémoire de travail où le réseau de mémoire à court terme peut être placé en différents régimes de selective gating en fonction de la fréquence des oscillations neuronales qui affectent le système. De plus nous démontrons que le niveau de corrélation de l’activité d'arrière plan est le principal facteur contrôlant les régimes de selective gating à travers son impact sur la synchronisation des potentiels d’actions dans le réseau de mémoire de travail. En effet, la stabilité de l’activité persistante peut être formellement analysée et décrite par un état appelé splay state. L’analyse du splay state montre que l’activité persistante est désynchronisée et par conséquent détruite par des stimulations synchronisés. La majorité de ces conclusions théoriques sont en accord avec de nombreuses observations expérimentales

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(152 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f 132-152. 308 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2012 182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.