Excitations d’un condensat de Bose-Einstein dipolaire

par Gabriel Bismut

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Olivier Gorceix.

Soutenue en 2012

à Paris 13 .


  • Résumé

    Nos expériences ont été consacrées à l’étude d’un condensat de chrome, élément possédant un fort moment magnétique. Elles nous ont permis de mettre en évidence l’influence des interactions dipolaires sur les propriétés hydrodynamiques et magnétiques d’un condensat. Ces interactions sont, contrairement aux interactions de contact, anisotropes et à longue portée. Nous avons étudié un mode d’oscillations collectives, de type quadrupolaire, du condensat de chrome. Nous avons observé que la fréquence de ce mode dépend légèrement de l’orientation des dipôles, fixée par le champ magnétique. De plus, nous avons utilisé la diffusion de Bragg pour sonder le spectre des excitations de Bogoliubov du condensat. Nous avons caractérisé l’effet des interactions dipolaires sur les énergies d’excitation. Dans le régime phononique, nous en avons déduit une anisotropie de la vitesse du son, qui dépend de la direction de propagation de l’onde sonore relativement à l’axe de polarisation des dipôles. Nous avons également étudié les collisions inélastiques dues à l’interaction dipôle-dipôle, appelées relaxations dipolaires. Nous avons observé, d’une part, que le taux de collision est directement lié aux corrélations de paires dans le condensat, et d’autre part, que ce taux dépend fortement de la dimensionnalité du système. À très bas champ magnétique, nous avons mis en évidence une dynamique spinorielle, due aux interactions dipolaires, qui se traduit par une démagnétisation spontanée du condensat. Ces expériences ont été facilitées par la mise au point d’une cavité optique passive “ultra-stable”, utilisée pour asservir nos nouveaux lasers.

  • Titre traduit

    Excitations of a dipolar Bose-Einstein condensate


  • Résumé

    Abstract : In our experiments, we have studied a chromium Bose-Einstein condensate. Because of the strong magnetic moment of chromium, these experiments enabled us to characterize the influence of dipolar interactions on the hydrodynamic and magnetic properties of a condensate. These interactions are anisotropic and long range, as opposed to contact interactions. We have studied a “quadrupole-like” collective excitation mode of the chromium condensate. We have observed that the frequency of this mode is dependent on the orientations of the atomic dipoles, given by the direction of the external magnetic field. Moreover, we have used Bragg spectroscopy in order to measure the shift caused by dipolar interactions on the Bogoliubov excitations energies. In the phononic regime, our results reveal the anisotropy of the velocity of sound, which depends on the direction of the sound wave with respect to the axis of the dipoles. We have also studied dipolar relaxation, which is a type of inelastic collision caused by dipolar interactions. We have observed that the collision rate is directly related to pair correlations in the condensate. Furthermore, we have shown that this rate is strongly dependent on the dimensionality of the system. At very low magnetic fields, dipolar interactions are responsible for a spontaneous demagnetization of the condensate, which we have also observed. Our experiments were made easier by the building of a passive optical cavity, which was used to effectively stabilize our new lasers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.235-249

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 2012 003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.