Molecular characterization of entosis

par Syed Qasim Raza

Thèse de doctorat en Biochimie, biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Jean-Luc Perfettini.

Le président du jury était Jean Kanellopoulos.

Le jury était composé de Jean-Luc Perfettini, Jean Kanellopoulos, Monique Lafon, Philippe Verbeke, Guido Kroemer, Catherine Brenner-Jan.

Les rapporteurs étaient Monique Lafon, Philippe Verbeke.

  • Titre traduit

    Caractérisation des bases moléculaires de l’entose


  • Résumé

    L’entose est une forme de mort cellulaire non apoptotique caractérisée par l’internalisation d’une cellule cible vivante dans une cellule hôte vivante. Ce processus de cannibalisme cellulaire qui est également connu sous le nom de « cellule dans une cellule » est retrouvé dans de nombreux cancers humains. Au cours de mes travaux de thèse, nous avons développé différents modèles d’entose in vitro et avons débuté l’identification des protéines qui répriment l’entose en combinant un criblage de petits ARN interférants à une approche de microscopie confocale. Nous avons découvert que la protéine suppressive de tumeur TP53 ainsi que son isoforme Δ133TP53 bloquent le processus d’internalisation cellulaire et l’entose. La perte de l’expression de la protéine TP53 ou de Δ133TP53 entraîne une libération extracellulaire d’adénosine triphosphate ainsi que l’activation du récepteur purinergique P2Y2, deux évènements cellulaires qui aboutissent à l’internalisation d’une cellule par une autre cellule. De plus, nous avons constaté que les cellules cannibales deviennent énescentes à la suite de l’induction de la protéine p21WAF1.Mes travaux de recherche révèlent l’existence d’une nouvelle modalité d’induction de la sénescence cellulaire. De façon surprenante, nous avons également observé que l’induction de la sénescence par l’oncogène RasV12ou à la suite de stress (réplicatifouoxydatif) déclenchait le cannibalisme cellulaire, suggérant que le cannibalisme cellulaire est une caractéristique des cellules sénescentes. L’ensemble de mes travaux de recherche souligne le lien étroit qui existe entre le cannibalisme cellulaire et la senescence.


  • Résumé

    Entosis is a non-apoptotic cell death process of live internalized cell inside the host/cannibal cell. In human cancers, commonly "cell-in-cell" cytological features have been observed over the period of time. In this study we have established in vitro models of entosis and initiated the identification of entotic repressors by developing fluorescent confocal microscopy screening of small interfering RNA. We identified that TP53 and one of its isoform 133TP53 specifically inhibits the cell internalization. Loss of TP53 or 133TP53 expression increases extracellular ATP release and the consequent activation of purinergic P2Y2 receptors, which signal for engulfment. Cannibal cells activate a senescence program through p21WAF1 induction, revealing a new modality of induction of cellular senescence that can occur in the absence of TP53 or 133TP53. Senescence induced by oncogenic RasV12 and by replicative or oxidative stresses also results in cellular cannibalism, suggesting that cannibalism is a common feature of senescent cells. Altogether, our results provide evidence that cellular cannibalism and senescence are tightly linked.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.