Occupational Exposures as Social Determinants of Aging

par Erika Sabbath

Thèse de doctorat en Santé publique

Sous la direction de Lisa Berkman.

Le président du jury était Maria Glymour.

Le jury était composé de Lisa Berkman, Maria Glymour, Jean-François Dartigues, Yves Roquelaure, Marcel Goldberg, Marie Zins.

Les rapporteurs étaient Jean-François Dartigues, Yves Roquelaure.

  • Titre traduit

    Expositions de Travail : Déterminants Sociaux de la Vieillissement


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse à la contribution des expositions professionnelles —chimiques, biomécaniques, et psychosociaux—tout au long de la vie dans les inégalités sociales de santé liés au vieillissement. Les trois papiers de la thèse essaient de combler les lacunes dans les connaissances sur les effets à long terme des expositions professionnelles et la contribution des expositions individuelles et conjointes dans ces inégalités. Le premier papier cherche à savoir si le niveau d’éducation atteint dans l’enfance modifie l’effet de l’exposition professionnelle aux solvants au cours de la carrière sur la fonction cognitive après 55 ans.. Nous avons trouvé que l’effet de l’exposition aux solvants sur la fonction cognitive était différent selon le niveau d’éducation.. Le deuxième papier discute les effets combinés des expositions biomécaniques et psychosociaux au cours de la vie professionnelle sur la santé physique et fonctionnelle après la retraite. Nous avons trouvé qu’une forte exposition à la fois aux risques physiques et psychosociaux au cours de la vie active est associée à une capacité fonctionnelle bien plus faible après la retraite que l’exposition à un seul type de risques. Aussi, l’effet était différent chez les hommes et chez les femmes. Le troisième papier est un papier méthodologique qui discute des alternatives aux formes longues des échelles généralement utilisées pour évaluer les expositions biomécaniques au travail. Nous avons cherché à vérifier si la question « Trouvez-vous votre travail fatiguant physiquement?» pourrait être une mesure de substitution acceptable pour évaluer des expositions détaillées.. Nous avons comparé la mesure à un item à une mesure plus complète de 38 expositions spécifiques dans huit domaines. Nous avons trouvé que la mesure à un item était plus valide chez les participants fortement exposés à des contraintes biomécaniques de travail. En somme, cette thèse a montré que les expositions professionnelles peuvent à la fois exacerber les disparités existantes en matière de santé et les perpétuer au delà de la retraite.


  • Résumé

    This dissertation focuses on how occupational exposures throughout the lifecourse—chemical, physical, and psychosocial—contribute to social patterns in aging outcomes, addressing the gap in knowledge about lasting effects of occupational exposures and the contribution of individual and combined exposures to social patterns in aging. The first paper explores whether childhood educational attainment modifies effects of occupational solvent exposure during the career on cognitive function after age 55. We found differential effects of solvent exposure on cognition by educational attainment. The second paper looks at combined physical and psychosocial exposures during working life and effects on physical health and functioning after retirement. This paper finds that high exposure to both physical and psychosocial hazards at work is associated with worse functional capacity in retirement than exposure to either one separately; the pattern of this relationship differs for men and women. The third paper is a methodology paper exploring alternatives to extensive testing batteries often used to evaluate physical workplace exposures. We tested whether the question “Do you find your work physically strenuous?” was an acceptable proxy measure for more detailed exposure assessments by comparing the measure to a comprehensive self-report measure of 38 specific biomechanical strains across eight domains. We found that the measure was most valid in the populations that were most highly exposed to physical strains at work. In general, this dissertation found that occupational exposures can exacerbate existing disparities in health and perpetuate disparities into and beyond retirement.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.