Evènements sportifs et responsabilité sociétale de l'entreprise (RSE) : étude du comportement des organisateurs d'évènements sportifs en matière de RSE

par Marie-Liesse Dovergne (Gardelle)

Thèse de doctorat en Sciences du Sport, de la Motricité et du Mouvement Humain

Sous la direction de Michel Desbordes.

Le président du jury était Gary Tribou.

Le jury était composé de Michel Desbordes, Gary Tribou, Christophe Durand, Alain Ferrand, Benoît Séguin.

Les rapporteurs étaient Christophe Durand, Alain Ferrand.


  • Résumé

    La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) est mobilisée comme la traduction managériale du concept plus global de développement durable et l’étude de la RSE est au cœur de nombreuses recherches depuis plus de quatre décennies. En France, les organisations sportives s’engagent progressivement dans des démarches de développement durable et multiplient les initiatives en faveur d’une plus grande responsabilité sociétale des activités sportives.Ce projet de recherche est né de la volonté de comprendre comment le développement durable est concrètement mis en œuvre au sein des organisations sportives en étudiant et en analysant les stratégies de RSE développées. Parmi les champs d’étude des relations entre sport et RSE, nous avons opté pour l’événementiel sportif. Au niveau théorique, nous avons choisi de compléter le cadre d’analyse de la RSE (Johnson, 1971 ; Ackerman & Bauer, 1976 ; Carroll, 1979 ; Jones, 1980 ; Wood, 1991) par les apports fournis par la théorie des parties prenantes (Freeman, 1984 ; Hills & Jones, 1992 ; Clarkson, 1995 ; Donaldson & Preston, 1995 ; Mitchell, Agle & Wood, 1997) afin d’opérationnaliser efficacement le concept de RSE (Mullenbach-Servayre, 2007).L’objectif de la thèse est d’ouvrir de nouvelles voies de recherche à partir de l’observation des données de terrain tout en testant des hypothèses issues de l’exploration. Dès lors, nous avons opté pour une approche qualitative inductive-déductive. L’investigation empirique se décompose en une étude exploratoire et cinq études de cas (Eisenhardt, 1989) : Marathon de Sénart, Playa Tour, Roland Garros, Merrel Oxygen Challenge, Tour de France à la Voile. Les données rassemblées sont issues d’une analyse documentaire (près de 200 documents analysés), d’entretiens semi-directifs (39 au total) et d’observations directes. La démarche de recherche mise en œuvre nous conduit à analyser les formes prises par la Responsabilité Sociétale des Organisateurs d’Evénements Sportifs dans les cas étudiés et le type de relations entretenues avec les parties prenantes. Enfin, sur la base de la revue de la littérature effectuée et des recherches empiriques menées, nous proposons une typologie des comportements stratégique et opérationnel des organisateurs d’événements sportifs en matière de RSE.

  • Titre traduit

    Sport events and corporate social responsibility (CSR) : study of sport event organisers’ behaviors regarding CSR


  • Résumé

    In management terms, Corporate Social Responsibility (CSR) translates the broader notion of sustainability and the concept of CSR has played a central role in many studies over the past forty years. In France, the principle of sustainability has progressively become a key notion and major concern for sport organizations who are now promoting a more socially responsible practice of sports.This research project aims at understanding how sustainability is put into concrete practice within sport organizations by looking at and analyzing their CSR strategies. In the fields of CSR-sport relation studies, we have decided to focus on sport events. On the theoretical level, we have attempted to combine the analytical frame of the CSR (Johnson, 1971 ; Ackerman & Bauer, 1976 ; Carroll, 1979 ; Jones, 1980 ; Wood, 1991) with the concepts of the stakeholder theory (Freeman, 1984 ; Hills & Jones, 1992 ; Clarkson, 1995 ; Donaldson & Preston, 1995 ; Mitchell, Agle & Wood, 1997) so as to efficiently operationalize the concept of CSR (Mullenbach-Servayre, 2007).The goal of this thesis is to break new research ground based on the observation of data as well as on the testing of exploration-related hypotheses. We have therefore chosen a qualitative inductive-deductive approach. Our empirical investigation consists in an exploratory study and five case studies (Eisenhardt, 1989): Marathon de Sénart, Playa Tour, Roland Garros, Merrel Oxygen Challenge, Tour de France à la Voile. The data presented in our thesis come out of documentary analyses (200 documents analyzed), as well as of semi-structured interviews (39) and direct observation cases. Our research method led us to analyze the different versions of Corporate Social Responsibility depending on the Organizers of Sport Events in all cases and on the type of relations with stakeholders. Lastly, after reviewing the literature available on the field and the empirical research conducted, we have suggested a CSR-based typology of strategic and operational behaviors of sport event organizers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud 11. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.