Composition des modèles de lignes de produits logiciels

par Takoua Ben Rhouma

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de François Terrier.

Le président du jury était Claude Marché.

Le jury était composé de François Terrier, Claude Marché, Laurence Duchien, Camille Salinesi, Jean-Claude Royer, Patrick Tessier.

Les rapporteurs étaient Laurence Duchien, Camille Salinesi.


  • Résumé

    Cette thèse s’inscrit dans le cadre de la gestion des modèles de lignes de produits logiciels complexes. L’ingénierie des lignes de produits logiciels a pour objectif de modéliser et développer une famille de produits logiciels présentant un ensemble de similarités plutôt que de modéliser et développer des produits logiciels individuels au cas par cas. La modélisation, cependant, peut se révéler une tâche difficile voir même infaisable quand il s’agit de modéliser des lignes de produits logiciels complexes et à grande échelle. Pour résoudre un tel problème, la tâche de modélisation est distribuée sur différents intervenants. Les modèles développés séparément doivent alors être composés pour obtenir le modèle global de la ligne de produits logiciels. Toutefois, la composition des modèles de lignes de produits logiciels n’est pas une tâche triviale car elle doit prendre en compte l’information de variabilité des éléments de modèles, les contraintes de variabilité, la structure des modèles manipulés et la sémantique ciblée par la composition. L’objectif de cette thèse est de fournir des mécanismes de composition des modèles de lignes de produits logiciels. Pour cela, deux mécanismes sont proposés : la fusion et l’agrégation. La fusion a pour objectif de combiner des modèles présentant des similarités au niveau de leurs éléments structurels. Alors que l’agrégation vise à composer des modèles ne possèdent pas de similarités mais plutôt d’éventuelles contraintes transversales reliant leurs éléments structurels. Les modèles utilisés sont représentés sous une vue de structures composites d’UML et incluent des annotations spécifiques des éléments variables. Les mécanismes que nous proposons traitent l’information de variabilité des éléments structurels manipulés, les contraintes de variabilités associées aux éléments annotés variables ainsi que l’aspect structurel des modèles à composer. Les mécanismes de composition proposés sont définis selon des propriétés sémantiques bien précises décrivant le but de la composition. Ces propriétés sémantiques doivent alors être vérifiées tout au long du processus de composition. A la fin, une évaluation du travail effectué permet de montrer la capacité à composer des modèles de lignes de produits logiciels en un temps raisonnable ainsi que l’importance de la consolidation des modèles structurels dans la réduction du nombre de produits structurellement incomplets.

  • Titre traduit

    Composition of software product line models


  • Résumé

    The Software Product Line (SPL) engineering aims at modeling and developing a set of software systems with similarities rather than individual software systems. Modeling task can be, however, tedious or even infeasible for large scale and complex SPLs. To address such a problem, the modeling task is distributed among different stakeholders. At the end, the models separately developed have to be composed in order to obtain the global SPL model. Composing SPL models is not a trivial task; variability information of model elements has to be treated during the composition, as well as the variability constraints. Similarly, the model structure and the composition semantics are key points that have to be considered during the composition. This thesis aims at providing specific mechanisms to compose SPL models. Therefore, we propose two composition mechanisms: the merge and the aggregation mechanisms. The merge mechanism aims at combining models including structural similarities. The aggregation mechanism, however, intends to compose models without any structural similarity but having eventual constraints across their structural elements. We focus on UML composite structures of SPLs and use specific annotations to identify variable elements. Our composition mechanisms deal with the variability information of structural elements, the variability constraints associated with the variable elements as well as the structures of the manipulated models. We also specify a set of semantic properties that have to be considered during the composition process and show how to preserve them. At the end, we have carried out an assessment of the proposals and have showed their ability to compose SPL models in a reasonable time. We have also showed how model consolidation is important in reducing le number of products having incomplete structure.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud 11. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.