Posture and Space in Virtual Characters : application to Ambient Interaction and Affective Interaction

par Ning Tan

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Claude Martin et de Yacine Bellik.

Le président du jury était Anne Vilnat.

Le jury était composé de Jean-Claude Martin, Yacine Bellik, Anne Vilnat, Elisabeth André, Pierre de Loor, Stéphanie Buisine.

Les rapporteurs étaient Elisabeth André, Pierre de Loor.

  • Titre traduit

    Posture et Espace chez les Personnages Virtuels : application à l'Interaction Ambiante et Affective


  • Résumé

    La communication multimodale, qui est primordiale dans les relations interpersonnelles, reste encore très limitée dans les interfaces homme-machine actuelles. Parmi les différentes modalités qui ont été adoptées par les recherches en interaction homme-machine, la modalité posturale a été moins explorée que d’autres modalités comme la parole ou les expressions faciales. Les postures corporelles sont pourtant indispensables pour interpréter et situer l’interaction entre deux personnes, que ce soit en termes de contexte spatial ou de contexte social. Les briques de base que sont les dispositifs et les modalités d’interaction (par exemple la kinect ou les avatars) sont pourtant disponibles. Il manque cependant des modèles informatiques reliant ces médias et modalités aux fonctions de communication pertinentes dans les interactions interpersonnelles comme celles liées à l’espace ou aux émotions.L’objectif de cette thèse est de concevoir un premier modèle informatique permettant d’exploiter les postures dans les interactions homme-machine. Cela soulève plusieurs questions de recherche : comment représenter symboliquement des postures exprimées durant des interactions interpersonnelles ? Comment spécifier les comportements posturaux de personnages virtuels ? Quelles doivent être les caractéristiques d’un modèle d’interaction corporel permettant des interactions entre un personnage virtuel et un utilisateur dans différents contextes physiques ou sociaux ?L’approche proposée consiste dans un premier temps à prendre comme point de départ des corpus vidéo filmés dans différentes situations. Nous avons défini un schéma de codage pour annoter manuellement les informations posturales à différents niveaux d’abstraction et pour les différentes parties du corps. Ces représentations symboliques ont été exploitées pour effectuer des analyses des relations spatiales et temporelles entre les postures exprimées par deux interlocuteurs.Ces représentations symboliques de postures ont été utilisées dans un deuxième temps pour simuler des expressions corporelles de personnages virtuels. Nous nous sommes intéressés à un composant des émotions particulièrement pertinent pour les études sur les postures : les tendances à l’action. Des animations impliquant deux personnages virtuels ont été ainsi conçues puis évaluées perceptivement.Enfin, dans un troisième temps, les expressions corporelles d’un personnage virtuel ont été conçues dans une application mixte faisant intervenir un personnage virtuel et un utilisateur dans un cadre d’interaction ambiante. Les postures et gestes du personnage virtuel ont été utilisées pour aider l’utilisateur à localiser des objets du monde réel.Cette thèse ouvre des perspectives sur des études plus spécifiques de l’interaction corporelle nécessitant par exemple des annotations automatiques via des dispositifs de capture de mouvement ou la prise en compte des différences individuelles dans l’expression posturale.


  • Résumé

    Multimodal communication is key to smooth interactions between people. However, multimodality remains limited in current human-computer interfaces. For example, posture is less explored than other modalities, such as speech and facial expressions. The postural expressions of others have a huge impact on how we situate and interpret an interaction. Devices and interfaces for representing full-body interaction are available (e.g., Kinect and full-body avatars), but systems still lack computational models relating these modalities to spatial and emotional communicative functions.The goal of this thesis is to lay the foundation for computational models that enable better use of posture in human-computer interaction. This necessitates addressing several research questions: How can we symbolically represent postures used in interpersonal communication? How can these representations inform the design of virtual characters' postural expressions? What are the requirements of a model of postural interaction for application to interactive virtual characters? How can this model be applied in different spatial and social contexts?In our approach, we start with the manual annotation of video corpora featuring postural expressions. We define a coding scheme for the manual annotation of posture at several levels of abstraction and for different body parts. These representations were used for analyzing the spatial and temporal relations between postures displayed by two human interlocutors during spontaneous conversations.Next, representations were used to inform the design of postural expressions displayed by virtual characters. For studying postural expressions, we selected one promising, relevant component of emotions: the action tendency. Animations were designed featuring action tendencies in a female character. These animations were used as a social context in perception tests.Finally, postural expressions were designed for a virtual character used in an ambient interaction system. These postural and spatial behaviors were used to help users locate real objects in an intelligent room (iRoom). The impact of these bodily expressions on the user¡¯s performance, subjective perception and behavior was evaluated in a user studyFurther studies of bodily interaction are called for involving, for example, motion-capture techniques, integration with other spatial modalities such as gaze, and consideration of individual differences in bodily interaction.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud 11. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.