Les projets Luther Blissett et Wu Ming : les prémices d'une nouvelle ère de la littérature ? Ou comment, à l'heure d’Internet et de la mondialisation, un collectif d'auteurs italiens remet en cause le façonnement de l'œuvre littéraire, les modalités de sa diffusion, et le statut de l'auteur

par Estelle Paint

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de Silvia Contarini-Hak.

Soutenue le 14-12-2012

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .

Le président du jury était Davide Luglio.

Le jury était composé de Silvia Contarini-Hak, Davide Luglio, Claudio Milanesi, Catherine Lanfranchi, Donata Meneghelli.

Les rapporteurs étaient Davide Luglio, Claudio Milanesi.


  • Résumé

    En 1999, un roman intitulé L’œil de Carafa et signé Luther Blissett connaît un vif succès. L'ouvrage présente la particularité de comporter une mention dite de “copyleft”, autorisant sa reproduction libre et gratuite. Derrière le pseudonyme se dissimule un collectif ouvert et international, porté par de nombreux artistes et activistes médiatiques, qui s'illustre également par diverses actions et happenings. Un an plus tard, les auteurs du roman créent un nouveau projet littéraire, sous le pseudonyme Wu Ming (“anonyme” en chinois). Le collectif prône la libre diffusion de l'écrit et à travers ses publications de théorie littéraire, il suscite la polémique dans le monde des lettres italiennes. En rupture avec la figure de l'écrivain qui s'est imposée depuis une trentaine d'années, Wu Ming prend appui sur le développement des nouvelles technologies, et plus particulièrement sur l'essor d’Internet, pour imposer une nouvelle conception de la création littéraire et de la diffusion des œuvres.L'analyse ici proposée interroge le caractère novateur du positionnement éthique et littéraire de Luther Blissett et de Wu Ming, en examinant leurs productions à l'aune de trois modèles de référence : l'avant-gardisme, le postmodernisme et la littérature engagée. En confrontant les engagements des deux collectifs à leur fonctionnement concret et, in fine, à leurs œuvres, elle vise à déterminer si les projets Luther Blissett et Wu Ming sont annonciateurs d'un changement de paradigme en littérature, rendu possible notamment par les nouveaux moyens de communication, ou si au contraire ces auteurs, en dépit de leurs singularités, s'inscrivent dans des schémas littéraires déjà existants.

  • Titre traduit

    The Luther Blissett Project and Wu Ming Foundation : working towards a new era in literature?In this Internet-based globalised day and age, a group of Italian writers have challenged the way a literary work is shaped and distributed, and put the status of authorship into question


  • Résumé

    In 1999, the novel Q, authored by Luther Blisset, enjoyed considerable success. One of its special characteristics is that it bears a copyleft notice allowing free reproduction of the work. Indeed, an open, international group artists and media activists hides behind this peculiar nom de plume and has distinguished itself at various public actions and happenings. About a year later, the authors of the novel set out a new project under the pseudonym Wu Ming (a Chinese translation of “anonymous”) and advocated free circulation of written works. Their publications in literary theory have given rise to controversy in the Italian literary circles. Breaking with the figure of the author that has reigned supreme over the past three decades, Wu Ming is building on new technologies and more specifically on the Internet in order to enforce a new conception of both literary creation and the circulation of works.This dissertation investigates the novelty of the ethical and literary position of Luther Blissett and Wu Ming and looks into their productions in relation to avant-gardism, postmodernism and littérature engagée. In cross-examining the stakes and functioning of both projects with their actual creations, we aim to determine whether Luther Blissett and Wu Ming are heralding a change in literary paradigm or if, in spite of their singularities, these authors do not actually fit into existing patterns


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.