Morphologie sociale, initiation et danse dans un groupe de villages bassari (République de Guinée)

par Laurent Gabail

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Michael Houseman.

Soutenue en 2012

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse est la monographie d’une société ouest-africaine (Bassari) où les notions d’âge et de sexe sous-tendent l’ensemble des institutions et des interactions sociales. Le rituel initiatique masculin que pratiquent les Bassari ne se contente pas de transformer les garçons en hommes, il est l’embrayeur vers un système de classes d’âge qui segmente, par échelons de six ans, l’ensemble de la population masculine et féminine, de l’adolescence jusqu’à la vieillesse. Ce traitement spécifique des âges de la vie n’est pas sans conséquence. Il informe la manière dont est pensée, au fil du vieillissement, l’affiliation à des groupes de parenté différents (utérins, agnatiques), le rattachement à des unités résidentielles distinctes (maison paternelle, maisons communes d’adolescents, maison conjugale) et l’émergence d’individus singuliers. L’étude du fonctionnement concret du système d’âge permet de mettre à jour des relations inédites, partiellement détachées de la parenté, et qui trouvent dans les performances dansées un lieu d’expression privilégié. A l’intersection des logiques rituelles masculine et féminine, la danse est le registre expressif par lequel ce système de relations se donne à voir pour ce qu’il est : la mise en scène publique de ce qui se joue ailleurs dans le rituel.

  • Titre traduit

    Social morphology, initiation and dance in a bassari grouping of villages (Republic of Guinea)


  • Résumé

    This thesis is the monography of a West African society (Bassari) where the notions of age and sex determine all institutions and social interactions. The male initiation ritual that the Bassari carry out not only transforms boys into men, it also introduces them in a system of age classes that segments, through six-year grades, the male and female population, from teenage years to old age. This specific treatment of life’s ages is not without consequences. It informs the way whereby is thought, through time, the affiliation to different kinship groups (uterine, agnatic), the ties to distinctive residential units(paternal house, teenage common houses, matrimonial house) and the emergence of singular individuals. The study of the concrete functioning of the age system sheds light on new relations, partly detached from kinship, and which find in the danced performances a site of privileged expression. At (the crossroad of male and female ritual logics, dance is an expressive repertoire through which relations are given to see for what it is: the public setting of what is played out elsewhere in the ritual.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (335 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.329-335.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T12 PA10-189
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.