Ethnographie de la patrimonialisation : numériser, inventorier et classer la collection du musée du quai Branly

par Tiziana Beltrame

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Laurence Caillet et de Filippo M. Zerilli.

Le président du jury était Brigitte Derlon.

Le jury était composé de Laurence Caillet, Filippo M. Zerilli, Brigitte Derlon, Alvise Mattozzi, Nicolas Auray, Sophie Houdart.

Les rapporteurs étaient Brigitte Derlon, Alvise Mattozzi.


  • Résumé

    Cette thèse étudie la patrimonialisation de la collection du musée du quai Branly à travers l’analyse de la numérisation des fiches d’objets et des données documentaires. Les collections extra-européennes du musée de l’Homme ont été reconfigurées au sein de la nouvelle institution : autrefois objet de science, l’artefact est devenu objet « d’art et de civilisation », un objet patrimonial, enregistré au Service des Musées de France. Les données documentaires, naguère fixées sur des supports papiers, ont été saisies dans un nouveau système de classification, la base de données « TMS objets », conçue ici comme lieu social et lieu de savoir partagé par les différentes communautés de pratiques. Le maniement du numérique permet de nouveaux modi operandi de fabrication de l’inventaire, source de discontinuité dans l’histoire des collections, notamment de nouvelles réassociations entre données, qui font émerger des possibilités de rapprochements inédits entre objets isolés et collections. Les logiques informatiques et de conservation, la logistique et la politique institutionnelle se conjuguent pour constituer une nouvelle organisation documentaire lisible non seulement dans la base de données mais aussi dans les espaces de stockage des collections. L’analyse de la création du thésaurus catégories d’objets selon l’usage montre comment un processus technique instaure de nouveaux liens entre personnes, objets et données. La parcellisation des tâches, en principe commune à tous, se heurte cependant aux bugs et aux affects. Elle reste donc inachevée.

  • Titre traduit

    Ethnography of cultural heritage preservation : digitizing, cataloguing and classifying the collection of museum quai Branly


  • Résumé

    This thesis explores the cultural heritage preservation of the collection of the Quai Branly Museum through the analysis of the digitisation of the object cards and background data. Non-European collections of the Museum of Man have been reconfigured in the new institution: while it used to be perceived as an object of science, the artefact became an object of "art and culture", an object of heritage registered with the Museum Service France. Documentary data, once set on paper media, entered into a new classification system, the database "TMS objects". This database is conceived as social space and a space of knowledge shared by different communities of practice. The digital technology allows new modi operandi for the creation of the catalogue. This is the source of discontinuities in the history of collections. It leads to new associations between data, from which spring up opportunities for unprecedented connections between individual items and collections. The IT logic, the logic of preservation, logistics and institutional policy combine to form a new documentary organization, readable not only in the database but also in the collections storage areas. The analysis of the creation of thesaurus categories of objects by use shows how a technical process establishes new connections between people, objects and data. The division of tasks, which should be in principle common to all, faces however bugs and affects. Therefore, it remains unfinished.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.