Réforme de l’Etat et mobilisation des agents publics : le cas des collectivités locales en Allemagne, en France et au Royaume Uni

par Xavier Engels

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Bernard Friot et de Matthieu Hély.

Soutenue le 07-12-2012

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) .

Le président du jury était Marnix Dressen.

Le jury était composé de Bernard Friot, Matthieu Hély, Marnix Dressen, Pierre Desmarez, Luc Rouban.

Les rapporteurs étaient Pierre Desmarez, Luc Rouban.


  • Résumé

    La présente thèse s’attache à analyser les transformations de la mobilisation des agents publics locaux au cours des années 1990 – 2000 en Allemagne, en France et au Royaume-Uni. Elle interroge l’agencement des modalités nationales et supranationales dans le cadre de la mobilisation des agents des collectivités locales, sous forme de système de mobilisation. Elle se propose de construire un cadre d’analyse s’appuyant sur la sociologie du travail et la sociologie politique. Afin de mener à bien notre analyse, nous avons développé un outil analytique qui permet de dépasser les données brutes pour leur donner plus de sens et permettre une comparaison internationale des transformations en cours au regard de leur inscription dans des contextes socio-historiques spécifiques, bien qu’interconnectés. Ce travail passe par la recherche des déterminants pesant sur la mobilisation des agents publics locaux, en appréhendant leur découpage catégoriel au-delà de l’horizon statistique. La rupture qui est introduite par la réforme de l’Etat ne prenant pleinement sens qu’au regard de la comparaison avec la situation antérieure, l’historicité du phénomène sera au cœur de notre analyse.

  • Titre traduit

    State under reform and the mobilization of public workforce : the case of local authorities in France, Germany and United Kinddom


  • Résumé

    This thesis intends to analyze the transformations of mobilizinglocal publicworkforcethrough the years 1990 - 2000 in Germany, France and United Kingdom. It questions the patterns of national and supranational arrangements in the context of mobilizing local authorities’ workforce as “mobilization system”. It then proposes to construct an analytical framework based on both labour sociology and political sociology. To complete our analysis, we have developed an analytical tool that overcomes the raw data to allow international comparison of current transformations in regard to specific socio-historical contexts, yet linked. This is done through researching the determinants weighing mobilization systems in apprehending their categorical cutting beyond the common statisticalhorizon. The discontinuity introduced by the reform of the State comes to full meaning only in the light of the comparison with the previous situation, so the historicity of the phenomenon is at the heart of our analysis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.