Dostoïevski et Victor Hugo, le romanesque à l’œuvre : lecture croisée de l’Idiot, Les démons, Les Misérables et Quatrevingt-treize

par Sarah Boudant

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Karen Haddad-Wotling.

Soutenue en 2012

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette étude réexplore une comparaison apparemment bien connue, celle de l’œuvre de Dostoïevski et de Victor Hugo, en questionnant le statut paradoxal du romanesque dans leur œuvre, notamment dans L'Idiot, Les Démons, Quatrevingt—treize et Les Misérables. L'un des enjeux de ce travail est d'approfondir un parallèle qui n'a pas été étudié dans tous ses développements, à la lumière d'une notion problématique mais centrale dans leur œuvre. Si le romanesque a un temps été dédaigné par la critique, l'analyse montre qu'à travers ce registre, les deux écrivains tendent à réaliser l'idéal romantique de l’œuvre absolue, dans laquelle « littérature et philosophie [seraient] mêlées », selon le célèbre titre de Hugo. Le propos vise donc à définir l'originalité du romanesque hugolien et dostoïevskien : partant des critères distinctifs qui caractérisent le romanesque en tant que registre transhistorique et transgénérique, on examine précisément les occurrences du terme sous la plume de Dostoïevski et de Hugo, afin d'en dégager leur propre vision. A travers leurs textes, « romanesque » et « romantisme » sont amenés à se croiser sans pour autant se confondre. Et si le discours de Dostoïevski et Hugo sur le romanesque se révèle critique, notamment au travers d'un comique dont on évalue la portée, cependant, dans leur écriture même, on entend aussi les échos du romanesque sentimental et naïf, depuis le roman médiéval jusqu'au roman baroque, en passant aussi — voire surtout — par le conte de fées. Ce travail vise ainsi à montrer que résonance romanesque et profondeur pensive sont intimement liées, chez Hugo et Dostoïevski, créateurs d‘un registre original qu'on appellera le « romanesque pensif ».

  • Titre traduit

    Romance in Dostoevsky’s and Victor Hugo’s work : a comparative reading of The Idiot, Demons, Les Misérables and Quatrevingt-treize


  • Résumé

    This study reconsiders an apparently well-known comparison, that of Dostoevsky's and Victor Hugo's work, through questioning the paradoxal status of romance in their writings, namely in The Idiot, Demons, Quatrevingt-treize and Les Misérables. One of the study’s challenges is to explore in depth a parallel which has not been examined so far in all its aspects, in the light of a problematical issue nevertheless crucial in their works. Although romance has been sometimes scorned by the literary criticism, the analyses shows that through this register, both writers tend to accomplish the ideal romantic of the absolute work, whereby « literature and philosophy [would] mingle », according to Hugo's title. The research aims to define the originality of the Hugolian and Dostoyevskian romance: moving from distinct criteria that features romance as a register, both transhistorical and transgeneric, the occurrences of the term used by Dostoevsky and Hugo themselves are precisely examined in order to extricate their own vision. Through their texts, «romance » and « romantism » cross each other without ever overlapping. Although both Dostoevsky’s and Hugo's discourses on romance prove to be critical through a comic whose extent may be appraised, echoes of the sentimental and naive romance may also be heard in their critical writings, starting from the medieval novel and up to the baroque literature, passing also — and even mainly-— through fairy tales. Thus, the aim of this study is to show that romance resonance and depth of thought are closely related in Hugo and Dostoevsky, both authors being creators of an original register which may be qualified as «pensive romance»

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (317 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.300-317.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T12 PA10-147
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.