Voix et posturo-mimo-gestualité de professeur/e/s des écoles : observation clinique de séances d’enseignement vidéoscopées à l’école primaire

par Catherine Verdier-Gioanni

Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation

Sous la direction de Claudine Blanchard-Laville.

Soutenue en 2012

à Paris 10 .


  • Résumé

    La thèse porte sur l’observation d’enseignant/e/s en situation pédagogique et tente de montrer l’importance du rôle de la voix, de la gestuelle et des expressions non verbales dans la fabrication de l’espace psychique de la classe. L’analyse s’appuie sur le début et la fin des séances d’enseignement, partant de l’hypothèse que ces deux moments sont révélateurs de la manière de faire d’un/e enseignant/e (Berdot ; Blanchard-Laville ; Chaussecourte, 2003). La recherche s’inscrit dans une approche clinique d’orientation psychanalytique en sciences de l’éducation. De cette manière, les analyses mettent en lumière des éléments qui relèvent principalement du registre psychique inconscient au sens de S. Freud. L’observation des visages et des regards révèle la manière singulière dont chaque enseignant/e « envisage » (Marcelli, 2006) la classe. La voix des enseignant/e/s, quant à elle, apparaît multiforme et montre une polarité entre une voix aux tonalités enveloppantes et une voix plus rugueuse dans l’écoute. Dans le premier cas, le « bain mélodique », constitué d’une voix posée, calme, enveloppante, aux rythmes harmonieux, aux sonorités « doucereuses », offrirait à l’élève un « miroir sonore » sécurisant qui lui laisserait la possibilité de stimuler sa pensée et d’advenir en tant qu’élève. Dans le second cas, la voix monocorde, sans mélodie, privilégiant les tonalités graves, la voix de l’emprise, la voix rugueuse, la voix impersonnelle constitueraient un « bain sonore » dévitalisé, dépourvu de qualités contenantes et sécurisantes pour l’élève. L’expression gestuelle des enseignant/e/s observé/e/s paraît être, le plus souvent, en congruence avec celle du regard et des différentes modulations de la voix. Trois concepts clés, centrés autour de trois verbes, expriment la teneur du climat psychique de l’espace pédagogique : « tenir », « laisser tomber », « maîtriser ».

  • Titre traduit

    Teacher’s voice and postural-mimo-gestural chain : clinical observation of lessons videoscoped at primary school


  • Résumé

    The thesis deals with the observation of schoolteachers in teaching-learning situation and tries to illuminate the significant role of their voice, gesture and nonverbal expressions in the formation of the psychic space of class. Investigation is focused both on the beginning and on the end of the observed lessons, according to the assumption that these specific moments reveal much of the way a teacher works (Berdot, Blanchard-Laville & Chaussecourte, 2003). This research is part of a clinical and psychoanalytically-oriented current in Education studies. Hence, the analyses highlight elements that mostly belong to the Freudian unconscious psychic register. Observing face and eye expressions may shed some light on the particular manner a teacher « envisages » class (Marcelli, 2006). As for the teachers’ voice, it is multifaceted and presents a polarity between a voice rich with tones giving to the listener a sense of being cosily enveloped in it and a rougher voice. In the first case, the « melodic bath », consisting of a composed, calm, enveloping voice with harmonious rhythms and soft voicing, would convey to pupils a secure « sound mirror », likely to allow them to stimulate their thinking and develop as pupils. In the second case, the flat voice, unmelodious, which privileges low tones, the voice of potency, the rough impersonal voice would present a « sound bath » lacking vitality as well as holding, reassuring qualities for pupils. The observed teachers’ gestural expression appears to be, most of the time, congruent with their eye expression and voice modulations. Three key concepts, revolving around three verbs, disclose the content of psychic climate in the pedagogical space, i. E. : « to hold », « to drop », « to master ».

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (327, 169 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.309-327.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T12 PA10-129
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.