L’informalité dans le quartier de la Goutte d’Or à Paris : économie immigrante, africanité et politiques urbaines

par Milly Aoustin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Guy Burgel.

Soutenue le 18-10-2012

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec "LADYSS Laboratoire UMR 7533 (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Metton.

Le jury était composé de Guy Burgel, Alain Metton, Yves Chalas, Solange Montagné-Villette, Francis Démier.

Les rapporteurs étaient Yves Chalas, Solange Montagné-Villette.


  • Résumé

    Les travaux sur l’informel dans les grandes villes du Nord et du Sud ne manquent pas. Tel secteur y est détaillé, tel groupe social y est étudié ou telle pratique y est décryptée mais aucun n’a, jusqu’à présent, traité l’informel dans sa globalité. La recherche concerne la Goutte d’Or à Paris, un quartier populaire à habitat social, classé Zone Urbaine Sensible (ZUS), historiquement investi par les migrants et où la gentrification est à l’œuvre. Dans ce territoire où l’activité bat son plein, deux formes de commerce coexistent : le commerce ayant pignon sur rue, tenu par des immigrants et la vente à la sauvette, pratiquée par des immigrants également. Cette coexistence dans la capitale française a suscité d’emblée une question centrale : quels sont la place, le rôle et l’avenir de ces formes de commerce dans une ville en pleine mutation ? La succession des vagues migratoires a abouti à une profonde recomposition sociale. Terre d’accueil des provinciaux, cet espace passe progressivement d’une enclave maghrébine vers un hub africain, d’où une forte identité immigrante, appelée africanité. Ce travail a pour objectif de restituer l’informalité de la Goutte d’Or dans son intégralité, d’en analyser les modalités sociétales et économiques pour en révéler les impacts et les enjeux territoriaux et politiques.

  • Titre traduit

    Goutte d’Or’s Neighborhood Informality : immigrant Economy, Africaness and Urban Policies


  • Résumé

    Works on the informal economy in the big cities in the North and in the South do not miss. Such sector is detailed, such social group is studied or such practice is analyzed but none has, until now, treated the abstract one in its globality. This research relates to the Goutte d’Or’s neighborhood in Paris, popular district with social housing, classified as disadvantaged urban area (called ZUS in France), historically invested by the migrants and where the gentrification is on progress. In this territory where the activity beats full sound, two forms of trade coexist: well-established shops, held by immigrants and the sale on the run, practiced by immigrants also. This coexistence in the French capital caused from the start a key question: which are the place, the role and the future of these forms of trade in a city in full change? The succession of the migratory waves ended in a profound social reorganization. Land of welcome of the provincial, this space passes gradually of an enclave from a North-african enclave towards an African hub, characterized by a strong immigrant identity, called africaness. This work has for objective to restore informality of Goutte d’Or’s neighborhood in its entirety, to analyze the societal and economic modalities to reveal the impacts and the territorial and political stakes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.