Prophéties de Fin du Monde et peur des Turcs au XVe siècle : Ottomans, Antichrist et Apocalypse

par Joë Schnapp

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Michel Sallmann.

Soutenue en 2012

à Paris 10 .


  • Résumé

    La présente thèse traite des rapports entre la pensée eschatologique occidentale au XVe siècle et la peur des Turcs. On y montre comment les théologiens ont actualisé d'anciennes prophéties médiévales de sorte à expliquer la montée en puissance de l'Empire Ottoman comme un signe de la Fin du Monde. Le premier chapitre est consacré à la géopolitique. On y étudie les continuelles victoires des Turcs entre 1360 et 1530 ainsi que leur impact sur les mentalités occidentales. Un lien direct entre eschatologie et succès Turcs est établi. Le deuxième chapitre présente les sources étudiées dans la recherche. On y attire l'attention sur quatre traités publiés entre 1474 et 1496, qui sont exclusivement dédiés aux Turcs. Le troisième chapitre traite de l'Antichrist. Dans tous les ouvrages étudiés, Turcs et Antichrist sont indubitablement liés mais selon des modalités grandement divergentes. La réapparition du thème de l'Antichrist oriental est confirmée. Le quatrième chapitre met en relation la menace turque et la conception chrétienne de l'Histoire. On y analyse les sources en les mettant en perspective avec les traditions du Pseudo-Méthode et de Joachim de Flore. On montre à quel point l'avancée ottomane a affecté les Occidentaux, qui durent revoir leurs conceptions de l'histoire et du temps. Le chapitre cinq interroge les objectifs des prophéties sur les Turcs: consolation mais aussi critique des Princes, du clergé et de la société chrétienne. Les prophéties y sont finalement envisagées comme des outils de propagande en faveur de certains princes occidentaux ou du pape.

  • Titre traduit

    Prophecies about the End of the World and Fear of the Turks in the 15th Century : Ottomans, Antichrists and Apocalypse


  • Résumé

    The present research deals with western apocalypticism in the 15th Century and the fear of the Turks. It shows how clergymen forged old medieval prophecies into new ones, in order to explain the rise of the Ottoman Empire as sign of the End of the World. In the first chapter, geopolitics is being considered. The continual victories of the Ottoman Turks, from 1360 to 1530, are scrutinized as well as their impact on western mentalities. A direct link between prophecies of the End of the World and Ottoman successes is brought into light. The second chapter is dedicated to the presentation of the sources used in this research. Attention is focused on four specific treaties published between 1474 and 1496, that are exclusively dedicated to the Turks. Chapter three is dedicated to Antichrist. In every source Turks and Antichrist are unquestionably tied together but the nature of their links is considerably different. The resurgence of the figure of an Eastern Antichrist is nevertheless confirmed. In chapter four, the Turkish threat is considered in relation with the Christian view of History. The sources are analysed and connected with the traditions of the Pseudo-Methodius and Joachim of Fiore. It demonstrates how deeply the Turkish rise affected western mentalities since the conceptions of Time and History had to be resumed. Chapter five questions the goals of the prophecies about the Turks: consolation, but also criticism of the Princes, the clergymen and some aspects of Christian societies. This chapter finally explores the prophecies as tools of propaganda in favor of some Western Princes or the Pope.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (370 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.353-366

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T12 PA10-116
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.