Produits dérivés et actifs immobiliers : étude de faisabilité des méthodes de couverture factorielle

par Patrick Lecomte

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Michel Baroni et de Dominique Jacquet.

Soutenue le 05-09-2012

à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre) .


  • Résumé

    Les actifs immobiliers sont réputés pour leur structure de risque fortement idiosyncratique résultant de leur nature d’actifs hétérogènes échangés sur des marchés peu liquides où domine l’asymétrie de l’information. La recherche d’instruments efficaces de gestion des risques applicables à l’immobilier commercial non coté a attiré l’intérêt des chercheurs et des professionnels de l’immobilier depuis de nombreuses années, avec peu de résultat concret à ce jour. Cette thèse analyse sur un plan théorique et empirique le modèle de dérivé factoriel appliqué aux actifs immobiliers commerciaux. Après avoir présenté différents types de dérivés immobiliers existants ou possibles, la thèse propose une analyse du concept de facteur en finance. Elle analyse ensuite de manière empirique le modèle de dérivé factoriel appliqué à une sélection d’immeubles de bureau localisés dans le quartier de la City à Londres (Royaume-Uni), et conclut par une série de recommandations à l’intention des investisseurs immobiliers quant au choix d’une méthode optimale de couverture du risque en fonction d’une typologie des immeubles de la City.

  • Titre traduit

    Derivative instruments and real estate assets : a feasibility study of factor hedges


  • Résumé

    Real estate is well known for its overwhelmingly idiosyncratic risk structure stemming from heterogeneous assets traded on illiquid markets with asymmetric information. The search for efficient risk management tools applicable to private commercial real estate assets has attracted academics’ interest for many years, albeit with few concrete results. The thesis conducts a theoretical and empirical study of factor based hedging instruments applied to commercial real estate. It first reviews various models of property derivatives, both existing and experimental, and then analyses the concept of factor in modern finance. An empirical study follows by designing and evaluating factor hedges for a selection of office buildings located in the City of London (United Kingdom). The thesis concludes by making a series of recommendations to investors based on a typology of City properties.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.