La presse quotidienne nationale de l’économie industrielle à l’économie numérique : sociologie de l’édition du journal

par Stéphane Cabrolié

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François Vatin.

Soutenue le 18-06-2012

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) .

Le président du jury était Christian Laval.

Le jury était composé de François Vatin, Christian Laval, Patrice Flichy, Rémy Rieffel, Nathalie Sonnac.

Les rapporteurs étaient Patrice Flichy, Rémy Rieffel.


  • Résumé

    Cette thèse traite du processus de valorisation des quotidiens nationaux d’informations générales sur le double marché de la presse (lecteurs et annonceurs) en s’intéressant au rôle de l’activité d’édition dans la création de valeur. L’analyse de l’activité des « travailleurs de la presse » (rédacteurs, secrétaires de rédaction, direction des journaux, personnel des régies publicitaires, etc.) vise à décrire la production d’un bien hybride, à la fois informationnel et publicitaire, dont les caractéristiques finales résultent d’opérations de qualification et d’évaluation des contenus, et d’opérations rédactionnelles et techniques transformant des projets éditoriaux en produits édités. L’observation du travail éditorial et des usages des dispositifs d’édition dans les rédactions de presse quotidienne montre l’existence d’un processus de rationalisation de l’activité de conception et de fabrication du journal. Les directions cherchent à maîtriser ce processus pour accroître leur contrôle de l’édition et de la valorisation des quotidiens mais la rationalisation industrielle ne garantit pas la rentabilité des entreprises dans un marché des biens informationnels en mutation. Pour faire face aux incertitudes liées à la valorisation des journaux, les éditeurs agissent sur le positionnement éditorial des titres et sur le travail d’édition effectué par les rédactions, tout en engageant le développement de structures rédactionnelles « plurimédias ». L’activité d’édition des contenus est au cœur de la chaîne de valeur du journal, mais l’évolution des pratiques culturelles et la transformation du paysage médiatique engendrent une remise en cause des modèles économiques des entreprises de presse et bousculent les pratiques de travail dans les rédactions comme les représentations des métiers qui s’y exercent.


  • Résumé

    This thesis deals with the process of valorization of national daily newspapers on the two-sided market of the press (readers and advertisers) and considers the role of the edition activity in the creation of value. The analysis of the activity of “press workers” (writers, editors, managers, commercials in advertising agencies) aims at describing the production of an hybrid good, both informational and advertising, of which final characteristics result from operations of qualification and valuation of contents, and from editorial and technical operations that transform editorial projects into edited products. The observation of editorial work and edition systems uses in daily press newsrooms shows a process of rationalization of the conception and production of newspapers. Editors want to master this process in order to reinforce their control of edition and valorization of newspapers, but industrial rationalization does not guarantee firms profitability in a changing market of informational goods. To face uncertainty of newspapers valorization, editors take action on the editorial position of papers and on the work of edition done by editorial staff, and they engage the development of cross-media newsrooms. The activity of contents edition is at the heart of the value chain of newspaper, but the evolution of cultural practices and the transforming media landscape put in question business models of newspapers and challenge work practices as well as representations of occupations in newsrooms.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.