Forme de ville rencontre des formes de vie et de l’imaginaire de l’habiter

par Fatma-Zohra Haridi

Thèse de doctorat en Urbanisme

Sous la direction de Guy Burgel.

Soutenue en 2012

à Paris 10 .


  • Résumé

    La présente recherche se propose d’étudier la représentation de la perception des acteurs de l’habiter qui n’aspirent qu’a l’adaptabilité de leur monde de vie [l’espace habité]. Cette recherche sort ainsi du cadre des limites qui visent à structurer l’espace de l’habiter uniquement dans sa morphologie, sa location et son mode conceptuel. Elle s’applique à être celle qui traduit la réalité des activités de l’habiter, conditionnées très souvent par les décisions politiques de manière significative. Cette réalité agit comme une force qui nous pousse à mieux la comprendre. Et delà savoir comment s’enracine et se fonde l’expérience du monde de la vie qui s’établit dans un cadre particulier, la ville de Guelma (ville de l’est algérien). En faisant référence à l’interprétation de Husserl (Idées I) sur le catégorial du monde de la vie qui porte très haut le sens de l’espace de l’habiter. Dans cette logique, si le champ des singularités des activités de l’habiter insère l’être-au-monde, la pensée de Hölderlinienne : (« l’humain habite en poète », poème : «Terre et ciel»), la représentation de la perception de l’espace de l’habiter remet la question : l’humain habite-t-il en poète à Guelma ? Sur cette perspective se constitue le fondamental de cette thèse qui fait du monde de la vie, un espace de l’habiter poétique que l’on ne saurait le définir qu’à travers les pratiques qui paraissent dans les gestes, la parole, l’évaluation, le rêve, la flânerie, la signification affective du paysage quotidien, les histoires personnelles. Cette recherche tend à démontrer que la forme de la ville est fortement liée aux logiques du monde de la vie, à l’être-du-monde, au temps résidentiel vécu construit aux rythmes de la forme de la vie. Elle est aussi fortement subordonnée à l’idée de concevoir, d’adapter et d’approprier l’espace de l’habiter (logement, quartier et ville) qui vient des valeurs et des distinctions que chacun attribue à l’espace de l’habiter de la ville de Guelma.

  • Titre traduit

    Form of town meting of the forms of the life and imaginary of live


  • Résumé

    Present research proposes to study the representation of the perception of the actors to live it who aspire only to the adaptability of their world of life [ inhabited space ]. This research leaves thus the framework of the limits which aim at structuring space to live it only in its morphology, its hiring and its conceptual mode. It very often applies to that which corresponds to the reality of the activities to live it, to be conditioned by the political decisions significantly. This reality acts as a force which pushes us with better including/understanding it. And beyond knowknowing how enracine and is based the experiment of the world of the life which is established within a particular framework, the town of Guelma (city of the Algerian east). By referring to the interpretation of Husserl (Ideas 1) on the categorial of the world of the life which carries very high the smell of space to live it. Ln this logic, if the field of the singularities of the activities to live it inserts to be it - with-world, the thought of Hôlderlinienne: ("the human one lives as a poet ", poem: "Grouhd cmd sky "), the •representation of the perception of the space of the habter gives the question: the human one does it live as a poet with Guelma? On this prospect fundamental this thesis is constituted which makes world of the life, a space to live it poetic which one could define it only through the practices which appear in the gestures, the word, the evaluation, the dream, the flanery, the emotional significance of the daily landscape, the personal stories. This research tends to show that the shape of the city is strongly related to logics of the world of the life, with the being - with—world, the residential time lived built at the rates/rhythms of the form of the life. It is also strongly subordinated to the idea to conceive, adapt and adapt the space to live it (housing, district and city) which comes from the values and the distinctions that each one allots to space to live it town of Guelma.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (470 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.486-503

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T12 PA10-075
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.