Le fantastique chez Baudelaire : la poétique de l'insolite

par Malek Ouakaoui

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Alain Vaillant.

Soutenue le 11-04-2012

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .

Le président du jury était Pierre-Jean Dufief.

Le jury était composé de Alain Vaillant, Pierre-Jean Dufief, Christian Chelebourg, Stéphane Hirschi.

Les rapporteurs étaient Christian Chelebourg, Stéphane Hirschi.


  • Résumé

    Tzvetan Todorov définit le fantastique comme étant le propre de la nouvelle et non pas de la poésie et c’est un genre qui se situerait entre l’étrange et le merveilleux. Pourtant la poésie baudelairienne semble déroger à cette règle, tant au niveau formel que thématique. Les Petits Poèmes en prose constituent un genre hybride entre le recueil de nouvelles et le recueil de poèmes. Dans Les Fleurs du mal, l’ordre des pièces obéit à la logique d’un récit. Quant aux traductions des œuvres d’Edgar Poe, Baudelaire y injecte de la poésie. Sur le plan thématique, les motifs fantastiques sont présents dans l’œuvre de Baudelaire de manière quasi-systématique. Certains d’entre eux prennent des formes singulières et insolites chez l’écrivain. Et par le fait qu’il exalte la bipolarité formelle et thématique, le romantisme baudelairien n’est pas sans nous rappeler la démarche hoffmannienne de l’écriture. Tout en gardant à l’esprit la théorie de Todorov, nous essayons, pas à pas, de démontrer l’existence d’un fantastique baudelairien dont semble même s’inspirer certaines œuvres cinématographiques.

  • Titre traduit

    The fantastic in Baudelaire : the poetics of the unusual


  • Résumé

    Tzvetan Todorov defines the fantastic as being a genre at the interface between the strange and the wonderful, a genre characteristic of the novel but not of poetry. Baudelaire's poetry, however, seems to depart from this rule, both formally and thematically. The Little Poems in Prose is a hybrid between the collection of short stories and that of poetry. In The Flowers of Evil, the order of the plays obeys the logic of a narrative. As for the translations of the works of Edgar Allan Poe, Baudelaire indulged into poetry. Thematically, the fantastic patterns are present in Baudelaire's work almost systematically. Some of them are unique and unusual forms to the writer. Given that he exalts the formal and thematic bipolarity, Baudelaire’s romance is not reminiscent of Hoffman's approach to writing. Bearing in mind the theory of Todorov, we attempt, step by step to demonstrate the existence of a Baudelairean fantasy which seems to have inspired even some films.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.