Italo calvino e l'Oulipo

par Michele Costagliola d'Abele

Thèse de doctorat en Langues littératures et civilisation romanes : Italien

Sous la direction de Silvia Contarini-Hak et de Carolina Diglio.

Le président du jury était Carlo Vecce.

Le jury était composé de Silvia Contarini-Hak, Carolina Diglio, Carlo Vecce, Claude Cazalé-Bérard.

Les rapporteurs étaient Claude Cazalé-Bérard.

  • Titre traduit

    Italo Calvino et l’Oulipo


  • Résumé

    En 1960, à Paris ; de la volonté conjointe de François Le Lionnais et Raymond Queneau, naÎt l’Ouvroir de Littérature Potentielle : un laboratoire d’écrivains qui se proposent, par le biais d’une approche scientifique à la littérature, de renouveler le débat culturel qu’en France pendant les années Soixante remet en cause le mythe surréaliste de l’inspiration et s’éloigne de l’idée de littérature engagée. Pendant la même période, Italo Calvino déménage à Paris, une ville où, loin de la gravité de la critique italienne, toujours orientée vers une idée de littérature politique et morale, il peut se confronter avec une série de modèles qui influenceront son œuvre successive. Notre thèse propose une analyse de la période parisienne d’Italo Calvino, notamment des rapports qu’il a entretenus avec les membres de l’Oulipo dont il a été élu membre étranger en 1972. A partir d’un approfondissement de la rhétorique oulipienne et à l’aide de l’analyse de la production littéraire de Calvino pendant sa période parisienne, nous essayons de souligner la profonde parenté entre l’écrivain italien et le groupe français et d’indiquer les retombées que cette fréquentation a eues sur l’écriture de Calvino.

  • Titre traduit

    Italo Calvino and the Oulipo


  • Résumé

    In 1960 born in Paris the Oulipo. This laboratory of writers strongly desired by Raymond Queneau and François Le Lionnais proposes, through a scientific approach to literature, to renew the cultural debate in France during the 1960s, questioning the myth of inspiration promoted by surrealists and departing from the idea of Jean Paul Sartre’s engaged literature. In the same period, Italo Calvino moved to Paris where, away from the influence of Italian literary criticism always oriented toward the idea of political literature and moral ethics, he can deal with a series of models that will influence his later work. This work proposes an analysis of Italo Calvino’s “Parisian period”, with a special focus on his relationship with the members of the Oulipo of which, in 1972, he was elected “membre étranger”. From an analysis of Oulipo’s rhetoric and of the concept of littérature potentielle (studied in deep in the Archives of the Oulipo) and of Calvino’s literary production during his period in Paris, our thesis emphasizes the deep harmony between the Italian writer and the French group pointing out the impact that this liaison has had on the production of Calvino.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.