La prise de risque dans l’espace routier chez le préadolescent : implication de l’identité sexuée, la recherche de sensations, l’estime de soi, l’attachement aux parents et la supervision parentale

par Alexia Abou Dumontier (Abou)

Thèse de doctorat en Psychologie du développement

Sous la direction de Marie-Axelle Granié et de Pascal Mallet.


  • Résumé

    La présente étude s’interroge sur les rapports entre la prise de risque et différentes variables individuelles et sociales ─ l’identité sexuée, la recherche de sensations, l’estime de soi, l’attachement aux parents et la supervision parentale ─ chez jeunes adolescents piétons âgés de 9 à 14 ans. Afin d’obtenir les données, 948 participants scolarisés de la classe de CM1 à celle 3ème ont répondu à un questionnaire. Les résultats nous ont permis de confirmer que d’une part les garçons prennent plus de risques que les filles et d’autre part, que plus l’enfant est âgé plus il prend des risques dans l’espace routier. Les résultats confirment également l’existence de liens entre l’identité sexuée, la recherche de sensations, l’attachement aux parents, la supervision parentale et la prise de risque piéton. Par contre, l’estime de soi n’est pas corrélée à la prise de risque piéton. Des analyses de régression linéaires nous ont permis de montrer que la recherche de sensations s’explique par non seulement un besoin biologique ou physiologique de sensations mais aussi par un besoin de correspondre à des rôles sociaux, à la norme. La recherche de sensations c’est en grande partie quelque chose qui vise à satisfaire un besoin identitaire, rôles de sociaux auxquels on est tenu d’adhérer. Le modèle de Baron et Kenny (1986) nous a permis de vérifier que la supervision parentale agit bien comme variable médiatrice entre l’attachement des parents et la prise de risque piéton. Ainsi nous proposons un modèle plus complexe du MIO (modèle interne opérant) de Greenberg (1987). En effet, la supervision fait partie de l’attachement ; c'est-à-dire qu’en plus des dimensions communication/confiance et aliénation, on ajoute la dimension de supervision. Le sentiment d’être bien supervisé par les parents explique la mise en danger de soi en plus de l’attachement confiant.

  • Titre traduit

    Risk taking in the road space in the preadolescent : gender role identity, sensation seeking, self-esteem, parental attachment and risk taking in young adolescent pedestrians


  • Résumé

    In the present study, we investigate the relationships between risk-taking and different individual and social variables – gender-role identity, sensations-seeking, self-esteem partial-attachment and parental-supervision – in young adolescent pedestrians (9 to 14 years old). In order to obtain valuable data, 948 pupils from CM1 to 3rd had to answer a set of questions. The results have confirmed that, on the one hand, boys take more risks than girls, and on the other hand, the more the child is old, the more he takes risks in the road-space. The results confirm, also, the association of the variables gender-role identity, sensations-seeking, parental attachment and parental supervision with the pedestrian risk-taking. On the other hand, there is no relationship between self-esteem and pedestrian risk-taking. A series of multiple regression analyses have shown that sensations-seeking cannot be explained only by biological or physiological need of sensations, but also by the need to correspond with the social roles. The Baron and Kenny (1986) model allows to verify that the parental-supervision does act as a mediating variable between parental-attachment and pedestrian risk-taking. So, we propose a more complex model of the MIO (construct of “working models”) of Greenberg (1987). Supervision is one of the dimensions of the attachment that is to say that, in addition to the communication/confidence and alienation dimensions, there is the supervision dimension. The feeling of being well-supervised by the parents, explains the self-endangering in addition to the confident-attachment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.