L'anthropologie du langage chez Condillac : un regard médical

par Sophie Nicolas

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Francine Markovits.

Soutenue en 2012

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail est un regard médical porté sur la philosophie de Condillac, regard qui confronte cette pensée à la médecine et à l’anthropologie modernes. La pensée de Condillac se montre en effet capable d’être interpellée par ces disciplines. La première partie est axée sur la philosophie de Condillac. Elle aborde la perception mais aussi, au travers de l’histoire improbable du jeune homme de Chartres et de l’enfant ours, exemples donnés par Condillac lui-même, la question du langage et l’évolution de l’entendement chez cet auteur. L’animalité est également étudiée au travers de la controverse entre Buffon et Condillac, avec le problème de l’âme des bêtes et aussi le langage animal. La deuxième partie de ce travail étudie les polémiques du temps de Condillac sur le mutisme, l’homme sauvage et l’animalité du point de vue de l’histoire de l’évolution. La notion d’évolution existe bien chez Condillac au niveau de l’élaboration des capacités intellectuelles de l’espèce humaine au cours du temps sans qu’il y ait évolution de la matière, idée que l’on retrouve cependant à l’état d’intuition chez Diderot ou Maupertuis. La troisième partie est plus médicale. C’est l’étude clinique de l’enfant sourd et muet de Chartres, son évolution, et les arguments médicaux pour démontrer l’impossibilité de cette histoire. Autre sujet médical abordé, l’étude clinique d’un célèbre enfant sauvage, Victor de L’Aveyron, enfant autiste pris en charge par le docteur Itard qui s’inspire de la philosophie de Condillac. Cette prise en charge basée sur la stimulation de la perception fut très positive pour cet enfant mais le fait de ne pouvoir acquérir le langage si important pour Condillac, a masqué les résultats du travail remarquable d’Itard. Cette réussite même partielle, peut être expliquée par une théorie moderne de l’hyperfonctionnement perceptif chez l’autiste. La quatrième partie s’intéresse plus à l’anthropologie physique. D’une part l’approche historique du langage chez Condillac, autorisé par le lien étroit qu’il met entre le développement cognitif de l’homme et celui du langage. Cette approche historique du langage sera confrontée avec les données actuelles de l’anthropologie sur l’évolution du langage dans l’espèce humaine. D’autre part, en reprenant les concepts d’intériorité et de physicalité de Descola, le couple humanité animalité est revisité, et montre qu’au sein d’une même civilisation, les quatre grands groupes décrits par Descola animisme, totémisme analogisme et naturalisme, peuvent être présents. Enfin, la conclusion recherche pourquoi la pensée de cet auteur est encore si moderne.

  • Titre traduit

    The anthropology of language in Condillac‘s philosophy : a medical approach


  • Résumé

    This study consists of a medical interpretation of the work of the philosopher Condillac. It is as such an interpretation which confronts Condillac's thoughts regarding medicine as well as modern anthropology – both disciplines which Condillac's work embraces. The first part of the work is based on the philosophy of Condillac. Through examination of the unusual story of a young man from the French city of Chartres and that of the bear child (examples cited by Condillac himself), the perception of understanding, as well as the questions of language and the evolution of understanding, as developed by this author, are discussed. Via the controversies to be found between Buffon and Condillac, animalism is also studied – and with it the questions of the animal soul and that of animal language. The second part of this work concentrates on the various polemics from Condillac's time, as raised in the first chapter. These include the question of the savage child but equally the question of the animal soul and thoughts on evolution. Condillac does indeed evoke the notion of evolution, although not in the same way as Diderot or Maupertuis whose interpretations focussed on evolution in a physical sense. Rather, Condillac leans towards the development over time of the intellectual capacities of the human race. The third part of this work is more medically orientated. It consists of a clinical study of the deaf and dumb child of Chartres, his development and the medical arguments put forward to convince of the impossibility of this story. Another medical subject discussed here is the clinical study of a famous savage child, Victor, from the French department of Aveyron. The case of this child was taken on by a certain Dr Itard, who in turn inspired the philosophy of Condillac. The work conducted with this child – based on the stimulation of perception – proved to be very positive. However, the inability to establish language acquisition (all important to Condillac) resulted in masking the remarkable results achieved by Dr Itard. This success, if only partial, can be explained by the modern theory of perceptive hyperfunction found in the autistic person. The fourth part of the work focusses more on physical anthropology. On the one hand, the historical approach of Condillac towards language is analysed and in particular, the strong link he accords between the cognitive development of man and that of language. This historical approach to language is to be contrasted with recent anthropological data regarding the evolution of language in the human race. On the other hand, by re-analysing the concepts of interiority and of physicality evoked by Descola, we are able to revisit the idea of the human/animal couple and thus demonstrate that at the centre of a common civilisation, the four main groups depicted by Descola – animism, totemism, analogism and naturalism – can indeed be present. Finally, the conclusion of this study questions why the thoughts of this author remain so modern to this day.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (274 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.264-271. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T12 PA10-022

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.