Etude de la relation détente verticale – puissance maximale sur ergocycle : effets de l’ethnicité

par Majdi Rouis

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Tarak Driss.

Soutenue en 2012

à Paris 10 .


  • Résumé

    La présente thèse a pour objectif d’étudier les effets de l’origine ethnique sur la relation entre la détente verticale (VJ) et la puissance maximale (Pmax) sur ergocycle. L’étude A montrait que, pour une même Pmax des membres inférieurs sur ergocyle, les sujets d’origine ouest-africaine (WAE) avaient une VJ supérieure à celle de sujets d’origines caucasiennes (CE). L’hypothèse d’une inaptitude des sujets WAE aux exercices de pédalage n’a pas été confirmée par l’étude A qui montrait que Pmax du groupe WAE n’était pas inférieure à celles du groupe CE. Le manque de pratique des exercices de pédalage chez WAE, parfois invoquée, dans la littérature n’était pas vérifiée dans l’étude B sur la reproductibilité de VJ et Pmax qui montrait l’absence d’effet d’apprentissage pour WAE et CE. Le facteur socio-économique ne peut être à l’origine de la différence inter-ethnique de la relation VJ-Pmax. En effet, la même différence de cette relation était observée pour des exercices de manivellage, pour lesquels il est difficile d’invoquer une moindre pratique chez les sujets WAE. L’hypothèse de différences de raideur musculo-tendineuse expliquant les différences inter-ethniques en VJ a été testée dans l’étude C qui montrait que la relation couple-raideur différait en fonction du niveau de performance de VJ et de l’origine ethnique. Enfin, nous avons profité des mesures de raideurs effectuées chez des sujets ayant réalisé des exercices maximaux de pédalage pour étudier la relation entre raideur et Pmax (étude D). Cette dernière étude a montré une corrélation significative entre la raideur musculo-tendineuse du triceps surae et la valeur de Pmax, sans effet de l’origine ethnique.

  • Titre traduit

    Relationship of the vertical jump - maximum power on cycle ergometer : effects of ethnicity


  • Résumé

    The purpose of the present thesis was to study the effects of the ethnic origins upon the relationship between vertical jump (VJ) and maximal power (Pmax) on a cycle ergometre. Study A showed that the mean value of VJ was higher in subjects with West-African origins (WAE) when compared with Caucasian subjects (CE). For a given value of Pmax, VJ was higher in WAE. The hypothesis of a low aptitude for cycling exercises in WAE has not been verified in study A which showed that Pmax was not lower in WAE when compared to CE. The lack of cycling practice often suggested in the literature was not confirmed by the results of a reliability study of VJ and Pmax which showed no training effect in WAE as well as CE. A socio-economical factor cannot explain the inter-ethnic difference in the relationship between Pmax and VJ. Indeed, the same difference in the Pmax-VJ relationship was observed for exercises performed with the arms (cranking exercises), for which a lower practice cannot be evoked for WAE. The hypothesis of differences in musculo-tendinous stiffness as an explanation of inter-ethnic differences in vertical jump was tested in study C which showed that the torque-stiffness depended on the level of VJ performance and the ethnic origins. Finally, we took advantage of the measurement of stiffness in subjects who performed maximal cycling exercise to study the relationship between stiffness and Pmax (study D). This last study showed a significant correlation between the musculo-tendinous stiffness of the triceps surae and Pmax, without an ethnic effect.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.129-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T12 PA10-017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.