De la « goutte » au Calvados, entre artisanat et industrie, l’étonnant parcours d’un produit d’appellation

par Sylvie Pellerin Drion

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Michel Lescure.

Soutenue en 2012

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les fermiers de l’Ouest de la France distillent traditionnellement leur cidre pour en extraire une eau-de-vie locale appelée « goutte ». Pendant longtemps, cet alcool n’a pas d’autre ambition que d’être consommé en famille, donné en salaire aux ouvriers agricoles ou offert aux visiteurs de passage. Sa fabrication s’inscrit dans les coutumes ancestrales de la région. La distillation représente en outre un moyen d’utiliser les quantités de pommes ou poires dont la nature dote généreusement la Normandie et le pays d’Auge en particulier. Pourtant, cette production locale et artisanale a connu un essor tel au cours du XXe siècle que sa diffusion a largement dépassé les limites de sa région et de son pays. Le nom « Calvados » est devenu une dénomination familière qui a sa place dans le registre des alcools reconnus. L’objet de cette thèse est de comprendre comment cet alcool est sorti de l’anonymat et de déterminer les étapes qui ont ponctué son développement. Très lié à l’histoire locale, le Calvados a bénéficié de facteurs favorables qui lui ont permis d’accéder à une production industrielle. Mais il a aussi rencontré d’importants obstacles avant d’obtenir dans un contexte exceptionnel une appellation d’origine contrôlée, point de départ d’un nouvel essor. La période retenue s’étend sur un siècle, de 1860 qui voit la création des premières distilleries, jusqu’au début des années 1960 marquées par la fin du privilège héréditaire des bouilleurs de cru.

  • Titre traduit

    From « Goutte » to Calvados, the surprising course of a product


  • Résumé

    Western France farmers used to distillate their cider in order to obtain a local apple brandy usually called “Goutte”. For a long time, this product had no other ambition than being consumed in the family circle, given as a salary to agricultural workers, or proposed to visitors. The manufacture of Calvados is rooted in regional traditional habits. At the same time, it is a mean to use the huge amounts of apples or pears generously given by nature to this wet and fresh soil of Normandy, especially in Pays d’Auge. However this crafty local production suddenly grew up to be known out of the region and even across the borders. The name “Calvados” itself has turned into a familiar word and belongs now to the renowned alcohol register. The purpose of this thesis is to understand how this alcohol left anonymity and to outline the major steps of its development. . Closely linked to the story of its region, Calvados was granted with benefit factors leading to an industrialized production. But it also had to overcome obstacles before accessing to the label of origin called “appellation d’origine controlée”. This label of origin is considered to be the starting point for a new development. The period goes from 1860, which is the date of first distilleries, to 1960, the year in which the hereditary privilege for home distiller was abolished.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Presses universitaires de Rouen et du Havre à aMont-Saint-Aignan

De la « goutte » au calvados : le singulier parcours d’un produit d’appellation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (375 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.317-340

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T12 PA10-016
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Presses universitaires de Rouen et du Havre à aMont-Saint-Aignan

Informations

  • Sous le titre : De la « goutte » au calvados : le singulier parcours d’un produit d’appellation
  • Détails : 1 vol. (260 p.)
  • ISBN : 978-2-87775-969-4
  • Annexes : Sources et bibliogr. p. [225]-247. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.