Peuplement et dynamique culturelle à l’âge du Fer Ancien et Récent dans le Nord-Est et le Nord de Taïwan : approche technologique des assemblages céramiques du site de Chiwulan (Ilan, Nord-Est de Taïwan, 650-1850 EC )

par Hsiu-Chi Wu

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Valentine Roux.

Le président du jury était Alain Thote.

Le jury était composé de Valentine Roux, Alain Thote, Christophe Comentale, Pierre-Yves Manguin, Patrick Pion, Chen Yu-Pei.

Les rapporteurs étaient Christophe Comentale, Pierre-Yves Manguin.


  • Résumé

    Situé à la jonction des temps historiques, l’âge du fer à Taïwan est considéré comme une période charnière essentielle pour comprendre l’origine et l’histoire des peuples aborigènes. C’est dans cette perspective que cette thèse aborde la question de l’âge du fer dans le Nord-Est et le Nord de Taïwan à travers une étude des filiations entre les traditions céramiques des différentes périodes et provinces. Les traditions du Nord-Est de Taïwan ont été étudiées à partir du matériel céramique du site de Chiwulan, localisé dans la plaine d’Ilan, fouillé en 2001-2003. Le site comprend deux couches culturelles : la couche inférieure, datée de 650 à 1150 EC et la couche supérieure, datée de 1350 à 1850 EC. Les assemblages céramiques ont été étudiés selon les principes de l’approche technologique. Basée sur le concept de « chaîne opératoire », les traditions céramiques ont été caractérisées à partir d’une classification en groupes techniques pétrographiques et morpho-stylistiques. Nos résultats montrent que dans la plaine d’Ilan, aux deux périodes de l’âge du fer, les traditions céramiques étaient semblables et témoignent d’une occupation continue par le même groupe culturel. Les données céramiques de Chiwulan ont été ensuite comparées aux données régionales (la plaine d’Ilan) et macro-régionales (la Côte Nord et le bassin de Taipei). Il ressort qu’à l’âge du fer ancien, il est possible d’envisager une origine commune entre les groupes culturels du Nord et du Nord-Est. L’antériorité des groupes du Nord plaide en faveur de leur expansion vers le Nord-Est. A l’âge du fer récent, un mouvement inverse pourrait se produire avec une expansion des groupes de la plaine d’Ilan vers le Nord. La ressemblance de la culture matérielle des groupes culturels aborigènes du Nord et du Nord-Est avec celle de l’âge du fer récent, en contraste avec la distinction linguistique et ethnique entre ces groupes, suggère à la fois une continuité avec les peuples de l’âge du fer récent et un phénomène tardif d’ethnogenèse à mettre peut-être en relation avec l’introduction de la métallurgie.

  • Titre traduit

    Iron-Age Settlement and Cultural Dynamic in Northeast and North Taiwan : A Technological Approach to Ceramic Assemblages at the Chiwulan Site (Ilan, Northeast Taiwan, 650-1850A.D.)


  • Résumé

    Situated at the junction of historic times, Taiwan’s Iron Age is considered the key to understanding the origin and history of the island’s aboriginal peoples. With this perspective, this thesis focuses on the Iron Age in Northeast and North Taiwan through a research into the affiliations among ceramic traditions from different periods and areas. To investigate the ceramic traditions of northeastern Taiwan, we used artifacts unearthed at the Chiwulan site in the Ilan Plain. This site, excavated during 2001-2003, includes two culture layers: the bottom layer dated from 650 to 1150 A.D. and the top layer from 1350 to 1850 A.D. Study of the ceramic assemblages was guided by the principles of the technological approach. In accordance with the concept of « chaîne opératoire », artifacts were identified and classified sequentially according to their technical, petrographic, and morpho-stylistique characteristics. Our results show that there is a remarkable affinity between early and late Iron-Age ceramics, implying a continued occupation by the same culture group. We then compared the Chiwulan data with regional data (from other sites in the Ilan Plain) and macroregional ones (from sites in North Coast and the Taipei Basin). What we found seems to support the idea that, in the early Iron Age, culture groups in the North and Northeast shared a common origin. Early settlers in the North seem to have advanced into the Northeast. Then in the late Iron Age, a reverse movement could have occurred with settlers from the Ilan Plain expanding upwards to the North. There also existed in the late Iron Age a similarity in the material culture of the northern and northeastern aborigines, whose recent descendants, though ethnically and linguistically diverse and distinct from each other, again demonstrated such an affinity in their material culture, suggesting filiation and continuation of Iron-Age culture. There was also a phenomenon of ethnogenesis. The evolution of new ethnic groups later on might have been related to the introduction of metallurgy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.