Voix de "maîtres" et chants d'oiseaux : pour une étude pragmatique de l'univers sonore et la communication rituelle parmi les Quechua d'Amazonie péruvienne.

par Andrea-Luz Gutierrez

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Jacques Galinier.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de décrire les usages de la voix dans les échanges ordinaires et rituels des Quechua d’Amazonie péruvienne (Pastaza) et le rôle qui leur est dévolu dans la transmission de la pensée animiste. Comment les Quechua se représentent-ils l’usage de la voix ? Qui parle ? La thèse examine le rôle de l’imaginaire acoustique dans la conceptualisation du langage et de la communication, mais aussi au sein des pratiques et des représentations de la chasse et de la maladie chez les Quechua d’Amazonie. L’analyse du discours montre que l’usage du « masque sonore » et les mécanismes de « voix citées » jouent un rôle clef dans le processus d’attribution d’une « agentivité » aux entités non humaines. Une attention particulière est accordée aux différentes modalités de communication rituelle à travers plusieurs styles discursifs, en particulier un répertoire de chants lyriques, cynégétiques et thérapeutiques. Adoptant une perspective pragmatique, l’auteur décrit les conditions d’apprentissage du savoir rituel et focalise son attention sur un dispositif de mise en abîme de la voix des esprits dans l’énonciation rituelle. Une étude linguistique sensible aux variations discursives montre que cette technique de citation d’une voix non humaine, observée lors de la transmission des chants, trouve un écho remarquable au sein de leur structure poétique. L’auteur soutient que la manipulation indexicale du symbolisme sonore joue un rôle clef dans la performance accomplie, conférant au chasseur-chamane le pouvoir de prêter sa voix aux esprits invoqués. Cette étude pourrait ouvrir de nouvelles perspectives dans les recherches consacrées aux discours rituels amérindiens.

  • Titre traduit

    Voices of the « masters » et bird songs : Pragmatic study of the acoustic universe and the ritual communication among the Quechua of the Peruvian Amazon


  • Résumé

    This thesis aims at describing the use of the voice in ordinary an ritual interactions among the Quechua of the Peruvian Amazon (Pastaza), and the role devoted to communication in the transmission of animism. How do the Quechua represent the use of the voice ? Who talks ? This thesis examines the role of acoustic imagination in the quechua conceptualization of language and communication but also in the practice and representation of hunting and sickness among the Quechua of Amazonia. The use of « acoustic sound mask » and « quoted voice » mechanisms play a key role in the attribution of an « agency » to non human entities. Sound imitation appears as an effective perceptive and cognitive strategy, heavily used in the context of learning animistic representations. A close attention is paid to the various modalities of ritual communication through different styles of discourse, particularly in lyrical, therapeutical and cynegetical songs. Adopting a pragmatic perspective, the author describes the learning context of ritual knowledge and pays close attention to the embedding of spirit voices in ritual discourse. A linguistic analysis, sensitive to the discursive variations, shows that this technique of quotation of a non-human voice, observed during the transmission of ritual songs, has a remarkable echo in its own poetic structure. Through the study of these enunciative devices, the author demonstrates that the indexical use of sound symbolism plays a key role in the performance achieved, allowing the hunter-shaman to lend his voice to the spirits invoked. This study could open new perspectives for research on Amerindian ritual discourses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.