Le contrôle cognitif de la genèse : Contribution à une technologie de la conception

par Catherine Pouget

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Henri Bouquin.

Soutenue en 2012

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    La thèse porte sur l'étude de projet en l'élargissant à sa genèse, la création et la conception tout en le singularisant et en détaillant ses sous-processus cognitifs basiques et supérieurs afin de discuter d'un contrôle adapté. La thèse s'appuie sur une approche cognitive et systémique. Elle se situe dans le champ des sciences de gestion et cognitives et participe d'une technologie de la conception relative aux outils et aux méthodes mais aussi à la démarche, ainsi qu'à la pensée et à la réflexion. Elle présente une revue de littérature sur la création mettant en avant les travaux de recherche dans les domaines littéraire et artistiques. La conception est étudiée au travers des domaines qui ont marqué l'élaboration de son cadre théorique : l'architecture en particulier, l'ingénierie et la recherche. Le contrôle est défini en s'appuyant sur les travaux en théorie des organisations. La recherche qualitative d'essence compréhensive et interprétative repose sur une démarche anthropologique de type abductif. L'étude empirique mobilise la méthode d'analyse de contenu et restitue des études de cas de création d'entreprise complétées par celles de cas de création d'activité respectivement au sein d'une organisation apprenante et de grandes organisations. Elle illustre une conception entre deux mondes qui se caractérise par un processus polycyclique appelant non pas un contrôle mais des contrôles : modulaire, interactif et intelligent. Leur syzigie concoure à une certaine maîtrise de la conception, sans annihiler la créativité et la progression par la vigilance , la mise sous contrôle et la régulation au-delà d'un contrôle classique

  • Titre traduit

    ˜The œcognitive control of the genesis : Contribution to a technology of the design


  • Résumé

    The thesis relates to the study of project by widening it to its genesis, creation and the design all while making conspicuous it and by detailing its basic and higher cognitive under-processes in order to discuss an adapted control. The thesis is based on a cognitive and systemic approach. It is located in the field of management and cognitive sciences and takes part of a technology of the design relating to the tools and the methods but also to the approach, like with the thought and the reflection. Its presents a literature review on creation proposing the research tasks in the literary and artistic field. The design is studied through the fields which marked making of its theoretical framework : architecture in particular, engineering and research. Control is defined while being based on work in organizations theory. The qualitative search of understanding and interpretative essence rests on an anthropological approach of abductif type. The empirical study mobilizes the analysis of content method and restores company creation case studies supplemented by those of activity creation respectively within a learning organization and large organizations. It illustrates a design between two worlds which is characterized by a polycyclic process not calling a control but controls : modular, interactive and intelligent. Their syzigie contributes to a certain control of the design, without destroying the creativity and the progression by vigilance, the setting under control and the regulation beyond of a traditional control

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (1044 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.